Atkins Vera

Publié le par Mémoires de Guerre

Vera Atkins (1908-2000) fut, durant la Seconde Guerre mondiale, un agent du service secret britannique Special Operations Executive (SOE), ayant fonction d'assistante de Maurice Buckmaster, le responsable de la section F. À ce poste basé à Londres, elle participe à la direction des opérations que mène le SOE en France contre l'Allemagne.

Atkins VeraAtkins Vera

L'écrivain Ian Fleming, qui connaissait Vera Atkins et Maurice Buckmaster, les aurait pris partiellement comme modèles pour « Miss Moneypenny » et « M » dans ses romans d'espionnage James Bond. Note. Le 15 juin, naissance de Vera Maria Rosenberg à en 1933. Sa famille immigre en Angleterre. 1935. Sa famille immigre de nouveau en France. Elle commence des études en langues modernes à la Sorbonne (Paris), et les termine à Lausanne. 

1940. En mai, elle retourne en Angleterre. 1941. Février. Elle rejoint la section française du Special Operations Executive (SOE), où elle conserve une position civile. Septembre. Elle devient l'assistante du responsable de la section française F, Maurice Buckmaster. 1944. Août. Elle est nommée chef d'escadron dans la Force Féminine Auxiliaire de l'Aviation (WAAF) au sein de la Royal Air Force. Ensuite, elle est officiellement promue officier de renseignement. 

Après la victoire des alliés en Europe, elle se rend en Allemagne pour y accomplir la mission qu'elle s'était elle-même fixée, à savoir enquêter sur le sort des 118 agents de la section F disparus en territoire ennemi. Elle élucide tous les cas sauf un. 1987. Elle est nommée Commandeur de la légion d'honneur. Elle se retire à Winchelsea (Sussex). 2000. Le 24 juin, elle meurt dans une maison de retraite à Hastings, à l'âge de 92 ans. Elle est enterrée au cimetière de Saint Senara, Zennor, Cornouailles.

Publié dans Espions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article