Berliet Marius

Publié le par Roger Cousin

Berliet MariusMarius Berliet (né le 21 janvier 1866 à Lyon et mort le 17 avril 1949 à Cannes) est un constructeur automobile, fondateur de la marque Berliet, condamné pour collaboration après la Seconde guerre mondiale. Il débute par la fabrication de moteurs et de voitures, en 1894, puis de camions, en 1906. Il se spécialise après la Seconde Guerre mondiale dans la fabrication des poids lourds, qu'il s'agisse de camions ou d'autobus.

En 1915, afin de répondre aux commandes croissantes de camions militaires, il installe ses usines sur un grand terrain à cheval sur les communes de Vénissieux et Saint-Priest. Pour loger ses ouvriers, il fait construire la Cité Berliet. Lors de l'épuration, en septembre 1944, Marius Berliet est arrêté. Il est condamné à deux ans de prison et à la confiscation de ses biens, en juin 1946 par la cour de justice de Lyon, pour collaboration avec l'occupant nazi. Il est alors proche du PPF de Doriot, dont il emploie des militants comme agents de maîtrise.

Il est accusé en particulier d'avoir fourni abondamment en véhicules l'armée allemande : en 1941, il a livré 256 camions ; en 1942, 746 ; en 1943, 899. Il a aussi envoyé en Allemagne des équipes d'ouvriers spécialistes. Il est aussi accusé d'avoir livré un de ses ouvriers à la Gestapo, ce qui sera confirmé au cours du procès. Le 17 avril 1949, Marius Berliet meurt. Trois mois plus tard, le 22 juillet 1949, le conseil d'Etat rend les usines Berliet à la famille Berliet. La marque Berliet disparait en 1978, absorbée par Renault Véhicules Industriels devenu en 2002 Renault Trucks.


lignes (45)

JournalArticles de presse



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article