Bernard-Deschamps Dominique

Publié le par Mémoires de Guerre

Dominique Bernard-Deschamps ou Bernard-Deschamps, de son vrai nom Dominique Deschamps, est un réalisateur, scénariste et acteur français, né en 1892 à Bordeaux et décédé le 25 mai 1966 à Paris. Spécialiste du cinéma scientifique, il tourna quelques films de fiction et collabora assez longtemps avec le professeur Henri Chrétien sur le projet de l'écran large qui devait aboutir au Cinémascope.

Bernard-Deschamps Dominique

Il arrive au cinéma par la voie scientifique et collabore aux travaux d'Henri Chrétien sur le procédé Hypergonar, l'ancêtre du cinémascope. Il signe un court métrage documentaire expérimental et apparaît comme interprète dans plusieurs films de Gérard Bourgeois ou Michel Carré. Devenu réalisateur à part entière, il se spécialise dans le film historique avec Hier et Aujourd'hui, La Nuit du 11 septembre et L'Agonie des Aigles. Le premier demeure sa meilleure réussite, le second sera retenu par la censure. Quant à L'Agonie des Aigles où Séverin Mars campe Napoléon, il se signale par l'honnêteté de son propos et l'efficacité de sa mise en scène. 

Au parlant, il laisse quelques œuvres originales mais de qualités très différentes. Le Rosier de Madame Husson avec Fernandel est une adaptation assez caricaturale de Maupassant. La Marmaille est une bonne adaptation du roman d'Alfred Machard qui évite l'écueil de la sensiblerie. Monsieur Coccinelle est une farce satirique de la petite bourgeoisie assez plaisante et Tempête à la distribution aussi prestigieuse que surprenante est un des scénarios les plus hallucinés de l'avant-guerre (Stroheim y interprète un escroc qui se grime en noir aux côtés d'Arletty et Marcel Dalio). Il se retire du cinéma au moment de la deuxième guerre mondiale. Bernard-Deschamps, sans être un cinéaste majeur n'en demeure pas pour autant un personnage sympathique. Dominique Bernard-Deschamps est décédé à Paris, le 25 mai 1966.

Filmographie

Comme réalisateur

  • 1908 : Porchefontaine (documentaire)
  • 1914 : Service secret
  • 1914 : Les Frontières du cœur
  • 1914 : Le Lynx
  • 1915 : Amour sacré
  • 1916 : Des canons, des munitions
  • 1917 : 48, avenue de l'opéra (coréalisation: Georges Denola)
  • 1918 : Hier et aujourd'hui
  • 1919 : La Nuit du 11 septembre
  • 1922 : L'Agonie des aigles (coréalisation: Julien Duvivier)
  • 1932 : Le Rosier de Madame Husson
  • 1935 : La Marmaille
  • 1938 : Monsieur Coccinelle
  • 1940 : Tempête

Comme scénariste

  • 1938 : Monsieur Coccinelle
  • 1940 : Tempête

Comme acteur

  • 1909 : La Fin d'un beau rêve de Gérard Bourgeois
  • 1911 : L'Homme de peine de Michel Carré

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article