Callamand Lucien

Publié le par Mémoires de Guerre

Lucien Callamand né Lucien Marie Pascal Eugène Callamand (1er avril 1888 à Marseille  -  3 décembre 1968 à Nice, Alpes-Maritimes) fut l’un des tout premiers acteurs français. Il mena une carrière qui s’étendit sur six décennies de cinéma français. Il joua dans 115 films entre 1909 et 1965.

Callamand Lucien
Callamand Lucien

Filmographie

Les débuts : les films muets

  • 1909 : La Jeunesse de Vidocq ou Comment on devient policier (anonyme)
  • 1909 : L’Assommoir de Albert Capellani : Bibi
  • 1909 : Les Fiancés de Miss Maggy (anonyme)
  • 1910 : Un monsieur qui a un tic de Albert Capellani
  • 1910 : Le Pain des petits oiseaux de Albert Capellani
  • 1910 : Le Vol ou L’Envieuse de Albert Capellani
  • 1911 : Agénor, cavalier de deuxième classe (anonyme)
  • 1912 : Ma concierge est trop jolie (sous le nom de Paul Lack) de André Heuzé
  • 1912 : Agénor le bien-aimé de Lucien Callamand et Floury Fils
  • 1912 : Agénor et la main qui vole de Lucien Callamand et Floury Fils
  • 1913 : Narcisse a perdu son oncle de Paul Landrin
  • 1913 : Les Cinq Sous de Lavarède de Henri Andréani
  • 1913 : Gringalet et l'oncle Baluchon de Paul Landrin
  • 1913 : Trois belles-mères pour une brue de Paul Landrin
  • 1914 : Le Roman d'un spahi de Henri Pouctal
  • 1914 : Ma femme veut conduire (anonyme)
  • 1926 : Son premier film ou Le gardien du sérail de Jean Kemm

les films parlants

  • 1930 : Méphisto de Henri Debain et Nick Winter - film tourné en 4 épisodes - : Fortuné Bidon
  • 1930 : Un trou dans le mur de René Barberis : Le jardinier
  • 1930 : Les vacances du diable de Alberto Cavalcanti : Hammond
  • 1931 : Le Capitaine Craddock de Hanns Schwarz et Max de Vaucorbeil : Brégaillon
  • 1931 : Cœurs joyeux de Hanns Schwarz et Max de Vaucorbeil
  • 1931 : Marius de Alexandre Korda et Marcel Pagnol : Le quartier-maître du Ferry-Boat
  • 1931 : Nuits de Venise de Robert Wiene et Pierre Billon
  • 1931 : Ronny de Reinhold Schünzel et Roger Le Bon : Anton
  • 1931 : Tumultes de Robert Siodmak : Max
  • 1931 : Un soir au front de Alexandre Ryder : Dodu
  • 1931 : La Capture de la sirène de Jaquelux - moyen métrage -
  • 1932 : La Belle aventure de Reinhold Schünzel et Roger Le Bon : Didier
  • 1932 : Madame ne veut pas d'enfants de Hans Steinhoff et Constantin Landau : Un employé des wagons-lits
  • 1932 : Stupéfiants de Kurt Gerron et Roger Le Bon : Le détective
  • 1932 : Une faible femme de Max de Vaucorbeil
  • 1932 : Un homme sans nom de Gustav Ucicky et Roger Le Bon
  • 1932 : Le Vainqueur ou Le veinard de Hanns Hinrich et Paul Martin : Un bookmaker
  • 1932 : Vous serez ma femme de Serge de Poligny : Le portier
  • 1932 : Bouton d'or de Andrew F. Brunelle
  • 1933 : C'était un musicien de Fred Zelnik et Maurice Gleize : Le cafetier
  • 1933 : La Garnison amoureuse de Max de Vaucorbeil : Un adjudant
  • 1933 : Nu comme un ver de Léon Mathot : Dubois
  • 1933 : On a volé une femme de Max Ophuls : M. Legros
  • 1933 : Une femme au volant de Kurt Gerron et Pierre Billon
  • 1933 : Une fois dans la vie de Max de Vaucorbeil : Le maître d'hôtel
  • 1934 : Le comte Obligado de Léon Mathot : Le barman
  • 1934 : Mam'zelle spahi de Max de Vaucorbeil : Maître Serpolet
  • 1934 : L'Or dans la rue de Kurt Bernhardt : Le secrétaire
  • 1934 : Le Roi des Champs-Élysées de Max Nosseck
  • 1934 : Une vocation irrésistible de Jean Delannoy - moyen métrage -
  • 1934 : Flofloche de Gaston Roudès
  • 1935 : Arènes joyeuses de Karl Anton
  • 1935 : Le Contrôleur des wagons-lits de Richard Eichberg
  • 1935 : Divine de Max Ophuls : le premier inspecteur de police
  • 1935 : Quelle drôle de gosse de Léo Joannon
  • 1935 : Vogue mon cœur de Jacques Daroy : Le capitaine
  • 1936 : Avec le sourire de Maurice Tourneur : Vauclin
  • 1936 : Aventure à Paris de Marc Allégret
  • 1936 : Le Grand Refrain de Yves Mirande
  • 1936 : La Guerre des gosses de Jacques Daroy et Eugène Deslaw : Le père de Gibus
  • 1936 : La Peur ou Vertige d'un soir de Victor Tourjansky
  • 1936 : Prends la route de Jean Boyer et Louis Chavance : Le gendarme
  • 1936 : Quand minuit sonnera de Léo Joannon : Le maître d'hôtel
  • 1936 : Une gueule en or de Pierre Colombier
  • 1936 : Un mauvais garçon de Jean Boyer
  • 1937 : Abus de confiance de Henri Decoin : Le valet de chambre
  • 1937 : À Venise, une nuit de Christian Jaque : Le portier
  • 1937 : J'accuse de Abel Gance
  • 1937 : Naples au baiser de feu de Augusto Genina
  • 1937 : Les Pirates du rail de Christian Jaque
  • 1937 : Scandale aux galeries de René Sti : Benjamin
  • 1938 : Barnabé de Alexandre Esway : Ricavel
  • 1938 : Gargousse ou Les vacances joyeuses de Henry Wulschleger : Un gendarme
  • 1940 : L'Acrobate de Jean Boyer : Le médecin-chef
  • 1940 : Chambre 13 de André Hugon : L'auteur
  • 1940 : La Fille du puisatier de Marcel Pagnol : Le colonel aviateur
  • 1940 : Un chapeau de paille d'Italie de Maurice Cammage : L'ordonnateur
  • 1941 : Les Deux timides de Yves Allégret : Claquepont
  • 1941 : Feu sacré de Maurice Cloche : Beauvais
  • 1941 : Mélodie pour toi de Willy Rozier : Montfort
  • 1941 : La Belle vie de Robert Bibal - moyen métrage -
  • 1942 : L'Assassin a peur la nuit de Jean Delannoy : Le directeur du "Petit Brummel"
  • 1942 : Promesse à l'inconnue de André Berthomieu : Bréchard
  • 1942 : La Vie de bohème de Marcel L'Herbier
  • 1943 : Les Mystères de Paris de Jacques de Baroncelli : Monsieur Pipelet
  • 1946 : La Cabane aux souvenirs de Jean Stelli : M. Leblanc
  • 1946 : Le Chanteur inconnu de André Cayatte : Le régisseur
  • 1946 : Le Mariage de Ramuntcho de Max de Vaucorbeil
  • 1946 : Rumeurs de Jacques Daroy : Dufour
  • 1947 : Le Dolmen tragique de Léon Mathot : Un inspecteur
  • 1947 : Les Requins de Gibraltar de Emile-Edwin Reinert : Le président
  • 1947 : Les Trafiquants de la mer de Willy Rozier : Le juge Vermorel
  • 1948 : 56 rue Pigalle de Willy Rozier
  • 1948 : L'École buissonnière de Jean-Paul Le Chanois : L'examinateur en calcul
  • 1948 : Fandango de Emile-Edwin Reinert : Le beau-père
  • 1949 : Amour et Cie de Gilles Grangier : Le portier de l'hôtel de Cannes
  • 1949 : La Danseuse de Marrakech de Léon Mathot : Le coiffeur
  • 1949 : Dans la vie tout s'arrange de Marcel Cravenne : Un inspecteur
  • 1949 : L'Épave de Willy Rozier : Le régisseur
  • 1949 : La Maison du printemps de Jacques Daroy : Le libraire
  • 1949 : Millionnaires d'un jour de André Hunebelle : Le ministre
  • 1949 : Nous avons tous fait la même chose de René Sti
  • 1949 : On demande un assassin de Ernest Neubach : Le détective
  • 1949 : La Patronne de Robert Dhéry
  • 1949 : Le Roi de Marc-Gilbert Sauvajon
  • 1949 : Le Radar conjugal de Willy Rozier - court métrage -
  • 1950 : Atoll K de Léo Joannon : Le porteur
  • 1950 : Les Aventuriers de l'air de René Jayet : Le Guérec
  • 1950 : Le Bagnard de Willy Rozier : Maître Gloriette
  • 1950 : Banco de prince de Michel Dulud : Le colonel
  • 1950 : Dominique de Yvan Noé
  • 1950 : Avocat d'office de Marcel Lucien - court métrage -
  • 1950 : Coup de foudre de Jacques Daroy - court métrage -
  • 1951 : Adhémar ou le jouet de la fatalité de Fernandel : Le régisseur
  • 1951 : Bouquet de joie de Maurice Cam
  • 1951 : Fanfan la tulipe de Christian Jaque : Le maréchal de Brandebourg
  • 1951 : La Femme à l'orchidée de Raymond Leboursier
  • 1951 : Nous irons à Monte-Carlo de Jean Boyer : Le portier
  • 1951 : Une fille sur la route de Jean Stelli : Le valet
  • 1951 : Pardon my french de Bernard Vorhaus - version anglaise du film Dans la vie tout s'arrange - : Un inspecteur
  • 1952 : Je l'ai été trois fois de Sacha Guitry
  • 1952 : Mon mari est merveilleux de André Hunebelle : Un ami
  • 1952 : Le Rideau rouge ou Ce soir on joue Macbeth de André Barsacq
  • 1953 : Les Amoureux de Marianne de Jean Stelli : Le secrétaire de préfecture
  • 1953 : L'Aventurière du Tchad de Willy Rozier
  • 1953 : L'Étrange Désir de monsieur Bard de Géza von Radványi : Le notaire
  • 1953 : La Route Napoléon de Jean Delannoy : Le garde-champêtre
  • 1954 : Escale à Orly de Jean Dréville : Un employé
  • 1954 : J'avais sept filles de Jean Boyer
  • 1955 : Je plaide non coupable de Edmond T. Gréville
  • 1955 : La Madone des sleepings de Henri Diamant-Berger : Un actionnaire
  • 1956 : Les Aventures de Till l'espiègle de Gérard Philipe et Joris Ivens : Un moine
  • 1956 : Le Cas du docteur Laurent de Jean-Paul Le Chanois : M. Bertrand, le directeur de l'école
  • 1956 : L'Homme aux clés d'or de Léo Joannon : Un employé du casino
  • 1956 : Mort en fraude de Marcel Camus : Le chef de la police
  • 1956 : Une nuit aux baléares de Paul Mesnier
  • 1956 : Cela s'appelle l'aurore de Luis Bunuel
  • 1957 : Le Chômeur de Clochemerle de Jean Boyer : Tafardel, l'employé de mairie
  • 1957 : Un homme se penche sur son passé de Willy Rozier
  • 1958 : Douze heures d'horloge de Géza von Radványi
  • 1958 : Prisonniers de la brousse de Willy Rozier
  • 1958 : Toi, le venin de Robert Hossein : Le notaire
  • 1958 : La vie à deux de Clément Duhour : Un ami de Montignac
  • 1959 : Mademoiselle Ange de Géza von Radványi
  • 1959 : Les Régates de San Francisco de Claude Autant-Lara
  • 1959 : Voulez-vous danser avec moi ? de Michel Boisrond
  • 1960 : Ça va être ta fête de Pierre Montazel
  • 1963 : Chair de poule de Julien Duvivier
  • 1963 : La Tulipe noire de Christian Jaque
  • 1964 : Dernier Tiercé de Richard Pottier : Dupérier
  • 1965 : Piège pour Cendrillon de André Cayatte : Le docteur d'Antibes
  • 1967 : Les Jeunes Loups de Marcel Carné

 

Théâtre

  • 1922 : Les Plaisirs du hasard de René Benjamin, mise en scène Jacques Copeau, Théâtre du Vieux-Colombier
  • 1923 : Électre de Sophocle, Comédie-Française
  • 1923 : Le Dépit amoureux de Molière, Comédie-Française
  • 1923 : Rome vaincue d'Alexandre Parodi, Comédie-Française
  • 1923 : Poliche de Henry Bataille, Comédie-Française
  • 1924 : L'Âge de raison de Paul Vialar, Théâtre Édouard VII

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article