Cambon Jules

Publié le par Roger Cousin

Cambon Jules Jules Cambon, né à Paris le 5 avril 1845 et mort à Vevey (Suisse) le 19 septembre 1935 (à 90 ans), est un diplomate et administrateur français. Après avoir entamé une carrière d'avocat en 1866, il entre dans l'administration en 1871 et occupe plusieurs postes en Algérie. Il devient préfet du département du Nord en 1882, puis du département du Rhône en 1887. En 1891, il est nommé gouverneur général de l'Algérie.

En 1897, il est nommé ambassadeur de France à Washington. Il participe activement aux négociations de paix entre l'Espagne et les États-Unis ainsi qu'à l'élaboration du Traité de Paris de 1898. Il est ensuite ambassadeur à Madrid en 1902, puis à Berlin en 1907. À partir de 1914, il est secrétaire général du ministère des Affaires étrangères. Grand-Croix de la Légion d'honneur, il est élu membre de l'Académie française en 1918.

Lors de la conférence de paix de Paris (1919), il est président de la « commission des affaires grecques » où il gère les différends entre la Grèce d'Elefthérios Venizélos et l'Italie, principalement à propos de l'Épire du nord. En 1920 il devient président de la compagnie Radio France, entreprise qui s'apprête à jouer un rôle international. Jules Cambon est le frère cadet de Paul Cambon, lui-même diplomate et administrateur.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article