Chadourne Louis

Publié le par Roger Cousin

Louis Chadourne, né le 7 juin 1890 à Brive-la-Gaillarde et mort en 1925 à Ivry, est un écrivain et un poète français. Il est le frère du romancier Marc Chadourne (1895-1975), qui a dédié Vasco (1927) à sa mémoire. Après plusieurs séjours à Rome, Florence et Venise, il est reçu à l'agrégation d'italien en 1913. À l'initiative de son ami Valery Larbaud qui l'encourage, il se passionne pour Kipling, Stevenson, Conrad. Il écrit des vers et collabore à la NRF.

La guerre interrompt sa carrière universitaire. Le 16 juin 1915, il est blessé à Metzeral (Vosges) et reste enseveli pendant plusieurs heures. Malgré plusieurs hospitalisations et quelques périodes de rémission, il ne s'en remettra jamais. Il publie en 1919 son premier roman, Le Maître du navire, écrit sous l'influence de Pierre Mac Orlan.

La même année, il rencontre Jean Galmot, homme d'affaires et aventurier, qu'il accompagne comme secrétaire dans un voyage aux Caraïbes et en Amérique du Sud. Il évoque dans Chanaan et Le Pot au noir, avec une fascination ambivalente, ce personnage controversé dont Cendrars écrira plus tard la biographie dans Rhum - L'aventure de Jean Galmot.

À partir du mois d'août 1921, il est hospitalisé, perd tout contact avec ses amis et meurt le 22 mars 1925 à Ivry. Louis Chadourne a été l'ami de Benjamin Crémieux, de Valery Larbaud, de Jean-Richard Bloch et de Pierre Mac Orlan, qui voyaient tous en lui un des écrivains les plus prometteurs de sa génération. Longtemps oubliées, ses œuvres ont été en partie rééditées par La Table ronde, les Éditions des Cendres et Farrago-Léo Scheer.

Publié dans Ecrivains

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article