Chomette Henri

Publié le par Roger Cousin

Chomette Henri Henri Chomette est un réalisateur français né le 30 mars 1896 à Paris Ier1, mort le 12 août 1941 à Rabat, Maroc. Frère de René Clair, il a réalisé en 1927 un reportage sur l'Indochine. Parti en repérages avec Jacques Feyder, il en reste un documentaire sur les ruines d'Angkor. Frère aîné de René Clair et plutôt méconnu, ce qui lui valut plus tard le sobriquet de Clair-obscur, il s'intéresse d'abord - après avoir été figurant et assistant réalisateur, notamment de Jacques de Baroncelli - à la théorie cinématographique et tourne des films muets d'avant-garde qu'il qualifie de cinéma pur : ainsi de Jeu des reflets et de la vitesse (1923), À quoi rêvent les jeunes filles? (1924), Cinq minutes de cinéma pur (1925).

À partir du Requin (1930), premier film parlant tourné en France, il décide de se détourner de la théorie et de diriger des films plus accessibles. Il part pour Berlin qui était alors la capitale du cinéma moderne en Europe et tourne des versions françaises de films allemands, pour se familiariser avec le monde des cinéastes allemands. De retour en France en 1933, son film Prenez garde à la peinture est bien accueilli, mais dans des cercles restreints. Il poursuit sa collaboration avec des cinéastes tels qu'Ucicky et tourne en 1934 Rêve éternel avec Arnold Fanck, film de montagne dont le genre est alors très en vogue, mais la version allemande a plus de succès. Après une dernière comédie Êtes-vous jalouse? en 1937, il abandonne le cinéma commercial et se tourne pour des raisons économiques et politiques vers le cinéma des armées. Il meurt dans l'oubli au Maroc, alors sous protectorat français). Il est inhumé dans la chapelle funéraire familiale du cimetière ancien de Neuilly-sur-Seine, où le rejoindra son frère René Clair.

Filmographie

  • 1923 : Jeux des reflets et de la vitesse
  • 1925 : À quoi rêvent les jeunes filles
  • 1925 : Cinq minutes de cinéma pur
  • 1927 : Le Chauffeur de Mademoiselle
  • 1929 : Le Requin
  • 1931 : Autour d'une enquête (co-réalisé par Robert Siodmak, co-production franco-allemande)
  • 1932 : Le Petit écart
  • 1932 : Prenez garde à la peinture d'après René Fauchois
  • 1933 : Les Fugitifs/Au Bout du monde (co-réalisé par Gustav Ucicky qui en fera une version allemande ensuite (Flüchtlinge)
  • 1934 : Nuit de mai (co-réalisé par Gustav Ucicky qui en fera une version allemande l'année suivante (Der junge Baron Neuhaus)
  • 1934 : Rêve éternel (co-réalisé par Arnold Fanck qui en fait une version allemande (Der ewige Traum)
  • 1936 : Donogoo
  • 1938 : Êtes-vous jalouse ?


Publié dans Métiers du Spectacle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article