Cœurs brisés

Publié le par Philip Moeller

Cœurs brisésCœurs brisés (Break of Hearts) est un film américain réalisé par Philip Moeller et sorti en 1935. Constance, jeune musiciennne, tombe éperdument amoureuse d'un chef d'orchestre très célèbre: frantz ; il la demande en mariage et lui jure un amour absolu.

Lorsqu'elle comprend que cet amour idéal n'existe pas , elle le quitte, souffre à s'en rendre malade puis pour l'oublier, s'étourdie dans une vie mondaine qu'elle connaissait pas, avec johnny, le meilleur ami de son mari.

Frantz se rend compte après l'avoir perdue, que la perte de cet amour le plonge dans l'abîme. Mais johnny avoue à constance son amour et la demande en mariage; elle comprend alors que le seul qu'elle a jamais aimé c'est son chef d'orchestre devenu alcoolique! Enfin,l'amour triomphera et tout rentrera dans l'ordre!



videoFiche technique

  • Titre : Cœurs brisés
  • Titre original : Break of Hearts
  • Réalisation : Philip Moeller
  • Scénario : Victor Heerman, Sarah Y. Mason et Anthony Veiller d'après le roman de Lester Cohen
  • Production : Pandro S. Berman pour la RKO
  • Photographie : Robert De Grasse
  • Montage : William Hamilton
  • Directeur musical : Max Steiner
  • Direction artistique : Van Nest Polglase et Carroll Clark (associé)
  • Costumes : Bernard Newman (en)
  • Pays d'origine : États-Unis
  • Format : Noir et blanc - Son : Mono (RCA Victor System)
  • Genre : Drame
  • Durée : 78 minutes
  • Date de sortie : 31 mai 1935 (États-Unis)


videoDistribution

  • Katharine Hepburn : Constance Dane Roberti
  • Charles Boyer : Franz Roberti
  • John Beal : Johnny Lawrence
  • Jean Hersholt : Professeur Thalma
  • Sam Hardy : Marx
  • Inez Courtney : Miss Wilson
  • Helene Millard : Sylvia DeWitt
  • Ferdinand Gottschalk : Enrico Pazzini
  • Susan Fleming : Elise
  • Lee Kohlmar : Schubert
  • Jean Howard : Didi Smith-Lennox
  • Anne Grey : Lady Phyllis Cameron
  • Michael Visaroff (non-crédité) : Joueur de basson

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article