David Christian

Publié le par Mémoires de Guerre

Christian David, dit « Le Beau Serge », né en 1930, est un Gangster des années 1960.

David Christian
David Christian

Carrière

Ancien membre du Service d'action civique (SAC), le service d'ordre gaulliste, il fut, peut-être, impliqué dans l'affaire Ben Barka. Christian David est devenu par la suite trafiquant lorsqu'il se retrouve mêlé aux réseaux de la French Connection. Emprissonné et torturé au Brésil. Amené de force aux Etats-Unis, en 1972, il y purge douze ans de pénitencier. Les cellules sont des cellules d'isolement sensoriel, d'hôpitaux psychiatriques. Parallélement, il est recherché à Paris pour le meurtre d'un commissaire de police. En effet, le 2 février 1966, le commissaire Maurice Galibert, chef du groupe de répression du banditisme de la premiére brigade mobile pénètre vers cinq heures du matin, dans un bar de la rue d'Armaillé, à Paris, « le Saint-Clair ».

Il espére mettre la main sur un des habitués du bar, Julien le Ny, recherché pour sa participation à l'enlèvement, l'année précédente de Mehdi Ben Barka. Le Ny n'est pas au « Saint-Clair ». Mais, en vérifiant l'identité des clients, le commissaire découvre un visage connu : celui du « Beau Serge », recherché pour vols de voitures et des cambriolages, fiché comme extrémement dangereux. Le policier lui ordonne de les suivre. Il prend son manteaux et dans la poche il a une arme. Il la sort, tire, tue Galibert et blesse les deux inspecteurs. Il s'enfuit.

Il fut pris en charge par les réseaux des Guérini qui le font passer par l'Italie, l'Afrique et enfin l'Amérique du Sud. Sur place, il travaille avec les réseaux d'Auguste Ricord, patron de la filiére sud-américaine de l'héroïne et ancien associé d'Henri Lafont, le chef de la Gestapo française. L'antenne parisienne du Bureau américain des Narcotiques connaissait depuis des mois la présence de Christian David dans l'entourage de Ricord, mais malgré leur souci de venger l'un des leurs, les policiers ne semblait plus s'intéresser beaucoup à ce personnage encombrant. Christian David, en effet, est bien placé pour connaître les liens qui existent entre le S.A.C, le « milieu » et certaines filiéres internationales de trafic de l'héroïne ou des armes.

Beaucoup de gens de Paris, à Lyon, à Grenoble, à Bordeaux, à Nice, à Marseille, lorsqu'il fut arrêté au Mexique, à Salvador de Bahia, en 1972 avec Auguste Ricord, pensait qu'il pourrait parler. Ce qui créa un grand remue-ménage en France. Par la suite, il fut extradé vers les Etats-Unis où il purgea sa peine pour trafic d'héroïne. Une rumeur lui prête une implication dans l'assassinat de Kennedy en novembre 1963. Il aurait été un des tueurs de Kennedy recruté par Antoine Guérini à Marseille pour le compte de la mafia américaine. Les commanditaires auraient été Carlos Marcello et Santo Trafficante Junior et Sam Giancana.

Publié dans Banditisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article