Day Josette

Publié le par Mémoires de Guerre

Josette Day de son vrai nom Josette Dagory est une actrice française de cinéma (31 juillet 1914 à Paris - 27 juin 1978 à Paris).

Day Josette
Day Josette
Day Josette
Day Josette
Day Josette
Day Josette
Day Josette
Day Josette
Day Josette
Day Josette
Day Josette
Day Josette

Née à Paris le 31 juillet 1914, elle commence une importante carrière d'actrice de cinéma français en 1919 à l'âge de 5 ans avec le cinéma muet tout en suivant à partir de l'âge de 9 ans, une formation de petit rat de l'opéra de Paris (arrivée du cinéma parlant en France en 1928). Elle est la compagne de Marcel Pagnol, rencontré en janvier 1939 jusqu'en 1944. Il est alors patron de ses propres studios de cinéma avec qui elle tourne Monsieur Brotonneau, La Fille du puisatier avec Raimu et Fernandel, La Prière aux étoiles (film inachevé), Arlette et l'amour…

Marcel Pagnol revend ses studios aux studios Gaumont en 1942 dont il reste directeur de production pour échapper au Nazisme et se reconvertit dans la culture des œillets à La Gaude entre Grasse et Nice jusqu'en début 1944, moment de leur séparation. En 1946, elle joue dans son rôle le plus connu de la belle dans La Belle et la Bête de Jean Cocteau et René Clément avec Jean Marais, dans le rôle de la bête, et Michel Auclair. Elle arrête sa carrière d'actrice en 1950 à l'âge de 36 ans pour se marier avec un riche homme d'affaires belge, Maurice Solvay, et se consacrer à des œuvres de bienfaisance.

Filmographie

  • 1919 : Âmes d'Orient de Léon Poirier
  • 1919 : La Pocharde d'Henri Fescourt
  • 1931 : Serments d'Henri Fescourt
  • 1931 : Allô Berlin ? Ici Paris ! de Julien Duvivier
  • 1931 : Un bouquet de flirt - court métratge - de Charles de Rochefort
  • 1931 : Trois coeur qui s'enflamment - court métrage - de Charles de Rochefort
  • 1932 : Le Champion du régiment d'Henry Wulschleger
  • 1932 : Léon...tout court - court métrage - de Jean-Louis Bouquet
  • 1933 : Miss Helyett de Hubert Bourlon et Jean Kemm
  • 1933 : Le Coucher de la mariée de Roger Lion
  • 1933 : C'était un musicien de Fred Zelnik et Maurice Gleize
  • 1933 : Les Aventures du roi Pausole d'Alexis Granowsky
  • 1933 : Die Abenteuer des Königs Pausole ou König Pausole version autrichienne du film précédent d'Alexis Granowsky
  • 1933 : The Merry Monarch - version anglaise du film précédent d'Alexis Granowsky
  • 1933 : Le Barbier de Séville d'Hubert Bourlon et Jean Kemm
  • 1933 : Colomba de Jacques Séverac
  • 1933 : Coralie et Cie d'Alberto Cavalcanti
  • 1934 : Antonia romance hongroise de Max Neufeld et Jean Boyer
  • 1934 : L'Aristo d'André Berthomieu
  • 1934 : Aux portes de Paris de Charles Barrois
  • 1934 : Bibi la purée de Léo Joannon
  • 1934 : Les Filles de la concierge de Jacques Tourneur
  • 1934 : Mam'zelle Spahi de Max de Vaucorbeil
  • 1934 : N'aimer que toi d'André Berthomieu
  • 1935 : Une fille à papa de René Guissart
  • 1935 : Jeunesse d'abord de Jean Stelli et Claude Heymann
  • 1935 : Lucrèce Borgia d'Abel Gance
  • 1935 : Son Excellence Antonin de Carlo Felice Tavano
  • 1935 : La Sonnette d'alarme de Christian Jaque
  • 1936 : Club de femmes de Jacques Deval
  • 1936 : La Flamme de André Berthomieu
  • 1936 : L'Homme du jour de Julien Duvivier
  • 1936 : Ménilmontant de René Guissart
  • 1936 : Messieurs les-ronds-de-cuir d'Yves Mirande
  • 1937 : Monsieur Bégonia d'André Hugon
  • 1937 : Sœurs d'armes de Léon Poirier
  • 1938 : Accord final d'Ignacy Rosenkranz
  • 1938 : Le Patriote de Maurice Tourneur
  • 1938 : Éducation de prince d'Alexandre Esway
  • 1939 : Les Cinq Sous de Lavarède de Maurice Cammage
  • 1939 : Monsieur Brotonneau d'Alexandre Esway
  • 1940 : La Fille du puisatier de Marcel Pagnol
  • 1941 : La Prière aux étoiles de Marcel Pagnol - Film resté inachevé
  • 1942 : La Croisée des chemins d'André Berthomieu
  • 1943 : Arlette et l'amour de Robert Vernay
  • 1946 : La Belle et la Bête de Jean Cocteau
  • 1947 : La Révoltée de Marcel l'Herbier
  • 1948 : Les Parents terribles de Jean Cocteau
  • 1949 : Suzanne et son marin (Four days leave / Swiss Tour) de Léopold Lindberg
  • 1950 : Coriolan - court métrage, inédit - de Jean Cocteau
  • 1951 : L'Amour, Madame de Gilles Grangier - Simplement une apparition

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article