Ekberg Anita

Publié le par Mémoires de Guerre

Anita Ekberg, née Kerstin Anita Marianne Ekberg le 29 septembre 1931 à Malmö en Suède et morte le 11 janvier 2015 à Rocca di Papa en Italie, est un mannequin et une actrice italienne d'origine suédoise. Ayant tourné pendant cinq années à Hollywood, elle remporte en 1955 un Golden Globe du meilleur espoir féminin pour son rôle dans L'Allée sanglante (Blood Alley de William A. Wellman). Mais elle est surtout connue pour son rôle de Sylvia dans le film de Federico Fellini, La dolce vita (1960), qui comporte une scène fameuse dans la fontaine de Trevi à Rome aux côtés de Marcello Mastroianni ; cette scène de La dolce vita est généralement considérée comme l'un des moments les plus emblématiques du cinéma. Dotée d'une plastique dite « spectaculaire », sex-symbol des années 1960, Bob Hope aurait déclaré à son propos que ses parents mériteraient le prix Nobel d'architecture ; surnommée « l'Iceberg » par Frank Sinatra, elle est ensuite désignée comme la « bombe suédoise » après sa prestation dans La dolce vita

Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita
Ekberg Anita

Enfance

Fille d'un docker, Kerstin Anita Marianne Ekberg nait le 29 septembre 1931 à Malmö en Suède, sixième d'une famille de huit enfants.

Carrière

Élue Miss Suède en 1950, Anita Ekberg échoue au concours de Miss Univers6, mais signe un contrat de mannequinat aux États-Unis. Elle débute en 1953 à Hollywood pour les studios Universal dans des apparitions purement décoratives non créditées, jusqu'à ce que John Wayne lui donne en 1955 un rôle6 plus significatif dans L'Allée sanglante (Blood Alley, 1955 - William A. Wellman) pour lequel elle reçoit le Golden Globe 1955 du meilleur espoir féminin. On la voit ensuite aux côtés du tandem Jerry Lewis et Dean Martin dans deux films de Frank Tashlin : Artistes et Modèles (Artists and Models, 1955) et Un vrai cinglé de cinéma (Hollywood or Bust, 1956) ainsi que dans la grande saga Guerre et Paix (War and Peace, 1956) de King Vidor où elle interprète le rôle de Hélène Kouraguine face à Henry Fonda. C'est Gerd Oswald qui lui offre des rôles plus intéressants : Valerie (1957), (un western dont la structure narrative s'inspire de Rashōmon) où elle a Sterling Hayden et son époux Anthony Steel comme partenaires, et le film noir Le Ballet du désir (Screaming Mimi).

Federico Fellini la choisit pour jouer Sylvia Rank, la star de cinéma américaine dans La dolce vita (1960), le film qui consacre véritablement sa carrière et qui l'immortalise dans la mémoire des cinéphiles avec la fameuse scène du bain dans la fontaine de Trevi, à Rome, aux côtés de Marcello Mastroianni. En novembre 1961, elle pose pour le magazine Playboy. Fellini refait appel à elle pour le rôle d'une pulpeuse créature vantant les mérites du lait dans La Tentation du docteur Antonio, l'un des quatre sketch de Boccace 704 (Boccaccio 70, 1962), puis quelques années plus tard, pour Les Clowns (1970). Elle tourne encore un peu à Hollywood notamment dans Quatre du Texas (Four for Texas, 1963) un film de Robert Aldrich avec Frank Sinatra, Dean Martin et Ursula Andress. ou Tiens bon la rampe, Jerry (Way, Way Out, 1966) de Gordon Douglas, où elle retrouve Jerry Lewis. En 1987, après de nombreux films italiens sans grand d'intérêt, elle interprète son propre rôle dans Intervista, le dernier film qu'elle tourne avec Fellini. Retrouvant pour l’occasion Marcello Mastroianni, elle revoit avec lui la fameuse scène de la fontaine de Trevi, confirmant ainsi les propos de Roger Ebert, critique de film, qui écrivit un jour qu'Anita Ekberg « était la seule personne capable de jouer son personnage ».

Vie privée et décès

Le 22 mai 1956, Anita Ekberg se marie à Florence avec l'acteur britannique Anthony Steel. Ils divorcent en 1959 (et Steel se remarie en 1964 avec Hannerl Melcher, Miss Autriche 1957). Le 9 avril 1963, elle épouse à Viganello (Suisse) l'acteur Rik Van Nutter, dont elle divorce en 1970. En 2011, l'actrice vit dans une maison pour personnes âgées en Italie, à côté de Rome, et seuls quelques voisins lui rendent encore visite, ainsi que les services sociaux. Dans le besoin, elle doit demander une aide financière à la fondation Federico-Fellini.

Anita Ekberg meurt le 11 janvier 2015 à Rocca di Papa en Italie des conséquences d'un cancer du foie, diagnostiqué environ un an plus tôt. Ses funérailles ont eu lieu le 14 janvier à 11 heures dans l'église évangélique luthérienne de Rome. Son corps est ensuite incinéré, puis ses cendres inhumées dans le cimetière de l'église de Skanör en Suède. 

Filmographie

  • 1953 : Deux nigauds chez Vénus (Abbott and Costello Go to Mars) de Charles Lamont : La garde vénusienne
  • 1953 : Le Gentilhomme de la Louisiane (The Mississippi Gambler), de Rudolph Maté : Une domestique
  • 1953 : La Légende de l'épée magique (The Golden Blade), de Nathan Juran
  • 1955 : L'Allée sanglante (Blood Alley) de William A. Wellman : Wei Ling
  • 1955 : Artistes et Modèles (Artists and Models), de Frank Tashlin : Anita
  • 1956 : Un vrai cinglé de cinéma (Hollywood or Bust), de Frank Tashlin : Anita
  • 1956 : Guerre et paix (War and Peace), de King Vidor : Helena Kuragina
  • 1956 : Man in the Vault : Flo Randall
  • 1956 : Les Échappés du néant (Back from Eternity), de John Farrow : Rena
  • 1957 : Zarak le valeureux de Terence Young : Salma
  • 1957 : Police internationale (Interpol) : Gina Broger
  • 1957 : Valérie : Valérie Horvat
  • 1958 : Signes particuliers: néant (The Man Inside), de John Gilling : Trudie Hall
  • 1958 : À Paris tous les deux (Paris Holiday) de Gerd Oswald : Zara
  • 1958 : Le ballet du désir (Screaming Mimi) de Gerd Oswald : Virgina Wilson/Yolanda Lange
  • 1959 : Sous le signe de Rome (Nel segno di Roma), de Guido Brignone : Zenobia, reine de Palmire
  • 1960 : La dolce vita de Federico Fellini : Sylvia
  • 1960 : Les trois etc. du colonel (Le Tre Eccetera Del Colennello) : Georgina
  • 1960 : Le dernier train de Shanghai (Apocalisse Sul Fiume Giallo) : Miss Dorothy Simmons
  • 1961 : Les Mongols (I Mongoli), de André De Toth et Leopoldo Savona : Hulina
  • 1961 : A porte chiuse de Dino Risi : Olga Duvovich
  • 1962 : Boccace 70 (Boccaccio '70), de Federico Fellini et Luchino Visconti : Anita
  • 1963 : Quatre du Texas (4 for Texas), de Robert Aldrich : Elya Carlson
  • 1963 : Appelez-moi chef (Call me Bwana), de Gordon Douglas : Luba
  • 1964 : Lo que el sexo se llevó de Massimo Mida
  • 1965 : ABC contre Hercule Poirot (The Alphabet Murders) : Amanda Béatrice Cross
  • 1965 : Belles d'un soir (Das Liebekarussell) : Lolita Young
  • 1966 : Comment j'ai appris à aimer les femmes (Das Gewisse Etwas der Frauen), de Luciano Salce : Margaret Joyce
  • 1966 : Tiens bon la rampe, Jerry (Way... Way Out), de Gordon Douglas : Anna Soblova
  • 1966 : Scusi, lei è favorevole o contrario ? d'Alberto Sordi : Baronne Olga
  • 1967 : Sept fois femme (Woman Times Seven) de Vittorio De Sica : Claudia
  • 1967 : Le Cobra de Mario Sequi : Lou
  • 1967 : La Sfinge d'Oro : Paulette
  • 1968 : Cronica de un Atraco : Bessie
  • 1969 : Mardi, c'est donc la Belgique (If it's Tuesday, this must be Belgium), de Mel Ferrer et Mel Stuart : Interprète
  • 1969 : La Mort sonne deux fois (Blonde Köder für den Mörder), de Harald Philipp : Sophia Ferretti
  • 1969 : Malenka d'Amando de Ossorio : Malenka/Sylvia Morel
  • 1969 : Un Sudario a la medida de José Maria Elorrieta : Jacqueline Monnard
  • 1970 : Le divorce (Il Divorzio) : Flavia
  • 1972 : La Longue Chevauchée de la vengeance (La Lunga cavalcata della vendetta), de Tanio Boccia : Jane
  • 1972 : Northeast of Seoul : Katherine
  • 1978 : La Petite Sœur du diable (Suor Omicidi), de Giulio Berruti : Sœur Gertrude
  • 1980 : Nom de code: S.H.E. : Dr. Else Biebling
  • 1982 : Cicciabomba : Baronne Judith von Kemp
  • 1987 : Intervista de Federico Fellini : Elle-même
  • 1991 : Il Conte Max : Marika
  • 1992 : Ambrogio : Clarice
  • 1997 : Bambola de Bigas Luna : Mamma Greta
  • 1998 : Le Nain rouge de Yvan Le Moine : Paolo Bendoni

Télévision

  • 1953 : Private Secretary (Série TV) : La tueuse
  • 1955 : Casablanca (Série TV) : Katrina Jorgenson
  • 1979 : L'or des Amazones (Gold of the Amazon Women) (Téléfilm) : Reine Na-Eela
  • 1988 : Quando Ancora Non C'erano i Beatles (Téléfilm) : La pianiste
  • 1996 : La Signora Della Citta (Téléfilm)
  • 2002 : Il Bello Delle Donne (Série TV) : Ingrid

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article