Evènements survenus en 1897

Publié le par Mémoires de Guerre

Evènements survenus en 1897.

Evènements survenus en 1897

Afrique

  • Réchauffement hivernal à partir de 1897.
  • 4 janvier : meurtre du consul James Robert Phillips à Bénin.
  • 26 janvier : Le royaume de Nupe (Nigeria) est envahi par les Britanniques.
  • 6 février : les almani du Fouta-Djalon acceptent le protectorat de la France.
  • 9 février : début de l'expédition punitive britannique contre le royaume du Benin suite au meurtre de Phillips.
  • 10 février : liberté de religion à Madagascar.
  • 18 février : occupation de Bénin, la capitale des Edo, dans le sud-ouest du Nigeria actuel, par les Britanniques. Sac du palais royal : des milliers d'objets en ivoire et en métal sont envoyés en Europe.
  • 27-28 février : destitution de la reine Ranavalona III par Joseph Gallieni.
  • 29 février : abolition de la royauté et de la féodalité à Madagascar.
  • 5 avril : le sultan de Zanzibar Seyyid Hamoud signe un traité abolissant l’esclavage à Zanzibar et à Pemba (fin de règne en 1911).
  • 6 mars, Togo : la capitale est transférée de Aného à Lomé.
  • 4 mai : traité entre la France et le roi de Djiéboudou
  • 15 mai : Samory Touré détruit la ville de Kong.
  • 19 mai : prise de Say (Niger) par les Français du capitaine Betbeder. Un poste français y est fondé.
  • Mai9: Création de la Gold Coast Aborigines Rights Protection Society (ARPS).
  • 20 août: Massacre de la colonne Braulot par les forces de Samory Touré.
  • Août : Joseph Chamberlain supprime les petites forces locales pour créer la WAFF (Royal West African Frontier Force), organisée par Frederick Lugard forte de 6 500 hommes (dont 6 300 Africains) en 1901.
  • 29-31 août : le ministre britannique des Colonies Joseph Chamberlain propose au Congrès sioniste réuni à Bâle la création d’un territoire juif au Kenya.
  • 20 septembre : le souverain du Baguirmi Abd er-Rhamane II, devant l’influence grandissante de Rabah, sollicite le protectorat de la France.
  • 23 septembre : Mutinerie des soldats Khartoumiens en Ouganda (Uganda Rifles).
  • Octobre, Rhodésie : Fin de la seconde guerre Matabélé. Les forces armées britanniques battent les Machona, qui rejoignent dans des réserves les combattants Matabélé, qui avaient pris les armes en 1895 pour s’opposer sans succès à la pénétration britannique dans la région. Les prêtres shonas encouragent la révolte dans la vallée du Zambèze (1897-1904).
  • 25 décembre : L’Italie cède Kassala à la Grande-Bretagne.
  • 30 décembre : Le Zoulouland est rattaché au Natal. Arrêt de la campagne anglo-égyptienne au Soudan. Malgré plusieurs succès et l’envoie de renforts d’Égypte, les Britanniques jugent plus prudent d’arrêter la reconquête du Soudan. Ils craignent en effet qu’un revers de situation ne déclenche une insurrection en Égypte où l’opinion publique leur est de plus en plus hostile. Les Éthiopiens soumettent le Ouallamo, le Borana et les Béni-Changoul. Le Kaffa révolté est définitivement soumis après neuf mois de campagne (1897-1898). Le gouverneur de Harrar Ras Makonnén pacifie la région du Aoussa au Ouébi. Création du drapeau éthiopien rouge, jaune et vert. Tanganyika : Carl Peters, dénoncé pour ses exactions par la presse catholique et socialiste, est révoqué. Révolte de Bai Bureh contre l’impôt de case et les « créoles » en Sierra Leone.

Maghreb

  • Mai : émeutes à Oran. La « crise anti-juive » culmine dans l’Oranais. Une partie des colons s’oppose à l’intégration des Juifs qui ont acquis la citoyenneté française grâce au décret Crémieux (1870). Cette vague d’antisémitisme gagne rapidement l’ensemble du pays, notamment Alger et Constantine.
  • 1er octobre : Louis Lépine est nommé gouverneur général de l’Algérie (fin en 1898). Tunisie : le programme de colonisation français est adopté avec l’aval des puissances européennes. Une caisse de colonisation sert désormais d’intermédiaire entre l’État et les acquéreurs. Paris obtient également par une série de traités la fin du régime des capitulations.

Amériques

  • 4 mars : inauguration de William McKinley
  • 4 mars : début de la présidence républicaine de William McKinley aux États-Unis (fin en 1901).
  • 5 mars : début de la révolution conservatrice menée par Aparicio Saravia en Uruguay.
  • 16 juin : William McKinley signe le traité d'annexion des îles Hawaii qui deviennent en 1898 le premier pays extérieur incorporé aux États-Unis.
  • 7 juillet : le Congrès des États-Unis adopte le Dingley Tariff Bill. Voté par la majorité républicaine, il élève des tarifs douaniers à un niveau jamais encore atteint, soit 57 % en moyenne.
  • 31 juillet : aux confins de l'Alaska et du Canada (Yukon) première ascension du mont Saint Elias par le Prince Louis-Amédée de Savoie accompagné de son équipe et du photographe Vittorio Sella.
  • 1er septembre : Ouverture du premier métro américain à Boston.
  • 10 septembre : Massacre de Lattimer, lors d’une grève des mineurs en Pennsylvanie : 19 ouvriers qui refusent de se disperser sont tués par le shérif et sa troupe.
  • 18 septembre : Pacto de la Cruz. Fin de la guerre civile qui oppose colorados et blancos en Uruguay. Le président du Sénat, le libéral Juan Lindolfo Cuestas, signe la paix avec le chef des conservateurs et chef de la rébellion, le caudillo conservateur Aparicio Savaria. Six départements passent sous la domination politique et administrative des conservateurs. Désormais deux gouverneurs cohabitent.
  • Octobre : Rappel du général Valeriano Weyler, artisan de la politique de « reconcentration » à Cuba (premiers camps de concentration de l'Histoire).
  • La presse américaine pousse à l’intervention à Cuba. En rapportant la répression espagnole à Cuba (politique de « reconcentration » de la population), les journaux américains appuient la cause des révolutionnaires. Afin de désarmer cette campagne de sympathie à l’égard des rebelles, Madrid rappelle son gouverneur Weyler.
  • Différend frontalier en Alaska entre les États-Unis et le Canada.

Asie et Monde indien

  • 13 février : Paul Doumer devient gouverneur général de l’Union indochinoise (fin en octobre 1902).
  • 22 mars : Emilio Aguinaldo devient le premier président de la république au Philippines.
  • 29 mars : une nouvelle loi établit l’étalon or au Japon. Il s’agit pour le gouvernement de compenser la dépréciation de l’argent, utilisé comme étalon jusqu’alors. À la fin du siècle, le Japon commence à entretenir des finances de grande puissance et doit faire face à une forte progression des dépenses militaires. Quatre emprunts seront émis pour couvrir les dépenses de la guerre contre la Chine.
  • 22 juin : Manifestations grandioses célébrant le jubilée de la reine Victoria du Royaume-Uni en Inde. Attentat terroriste nationaliste à Poona (Inde). Walter Rand, un officiel britannique chargé d'appliquer la loi martiale est assassiné par les frères Chapekar.
  • Juillet : Création du premier syndicat ouvrier au Japon (Rodo kumiai kiseikai) par Fusataro Takano.
  • 12 octobre : Le roi de Corée Kojong, rétablit sur son trône avec l’appui de l’ambassade russe, proclame le Grand Empire de Corée (Daehan Jeguk). C’est la Russie qui devient la puissance tutélaire de la monarchie coréenne (fin en 1905).
  • 1er novembre, Chine : des membres de la société secrète du Grand Couteau assaillent la mission allemande de Jiazhuang et assassinent deux religieux.
  • 14 novembre, Chine : le contre-amiral von Diederichs prend possession en garantie de la baie de Jiaozhou et fonde une base navale à Qingdao au Shandong. Il promet à la Chine de s’opposer à la pénétration japonaise.
  • 14 décembre, Philippines : le gouverneur espagnol Primo de Rivera signe avec Aguinaldo, qui a proclamé la République, un cessez-le-feu à Biac-Na-Bato. L’insurrection des nationalistes philippins, commencée en juillet, n’est que suspendue : les combats reprendront en 1898. Les dirigeants précédents ont été exécutés par les Espagnols comme José Rizal (1896) ou ont été victimes des rivalités régnant parmi les insurgés (Bonifacio en 1896).
  • L’explorateur britannique Savage Landor est fait prisonnier au Tibet du Sud.
  • Épidémie de peste à Bombay.
  • Accord entre le Royaume-Uni et le Siam sur les frontières entre le Siam et la Malaisie.

Proche-Orient

  • 25 juillet, Résistance des Arméniens : raid de Khanassor mené par les Dachnaks à partir de la Perse, qui aboutit à la destruction de la tribu kurde Mazrig, responsable du massacre de 800 Arméniens.
  • 29-31 août : 1er Congrès sioniste à Bâle sous la direction de Theodor Herzl, avec la promulgation de la Déclaration de Bâle selon laquelle le sionisme a pour but la création d'un foyer national juif, et création des organes de l'Organisation sioniste mondiale, chargé de la mobilisation politique. Theodor Herzl en est nommé son premier président.
  • Lors de ce congrès le pasteur luthérien allemand Johann Lepsius, défenseur de la cause arménienne, persécuté par les autorités allemandes qui soutenaient le gouvernement ottoman, tenta de lier la cause des deux peuples dispersés, dans son rapport intitulé : « Arméniens et Juifs en exil, ou l'avenir de l'Orient compte tenu de la question arménienne et du mouvement sioniste ».
  • Le grand mufti de Jérusalem qui préside la Commission des transferts de terres s’oppose à l’extension des colonies juives en Palestine.
  • Fin du gouvernement intérimaire au Liban. Istanbul nomme Naoum Pacha gouverneur du Liban. Par ailleurs, un recensement de la population du sandjak de Beyrouth fait apparaître une poussée démographique des musulmans au-delà des frontières du Liban autonome.
  • Les musulmans crétois affluent en nombre en Anatolie après que la Crète a obtenu un statut d’autonomie au lendemain de la guerre gréco-turque (traité de Constantinople du 4 décembre).

Europe

  • Exposition d'art et d'industrie à Stockholm
  • 1er janvier, Italie : Sidney Sonnino, qui a fait partie du dernier gouvernement Francesco Crispi, publie un article — « Torniamo allo statuto » (revenons à la Constitution) — dans lequel il critique le régime d’assemblée et souhaite un exécutif fort.
  • 4 février, Guerre gréco-turque : les massacres des chrétiens par les Turcs reprennent à La Canée malgré la conférence de Constantinople du 28 mai 1896.
  • 10 février : la Grèce intervient en Crète et provoque la mobilisation turque le 11 février. L’Allemagne et la Russie condamnent la Grèce.
  • Mars : Élections législatives en Italie. Le nombre de députés socialiste passe de 12 à 20. La bourgeoisie y voit le signe d’une catastrophe imminente.
  • 5 avril : crise constitutionnelle en Autriche autour des lois Badeni : le ministre-président accorde à la Bohême l’égalité linguistique avec l’Autriche. Cette décision déclenche la fronde des députés allemands au Reichsrat.
  • 8 avril : le social-chrétien Karl Lueger est élu maire Vienne (fin en 1910).
  • 18 avril, Guerre gréco-turque : La Grande-Bretagne « lâche » la Turquie.
  • 22 avril : attentat contre Humbert Ier d'Italie. Un jeune chômeur, Pietro Acciarito, tente de poignarder le roi.
  • 30 avril : convention austro-russe de Saint-Pétersbourg : il s’agit de maintenir le statu quo dans les Balkans, alors que la situation en Macédoine ne cesse de se détériorer. La Russie, toute à sa politique extrême-orientale, n’entend pas remettre en question la présence de la Turquie, tandis que l’Autriche craint qu’une victoire des Macédoniens n’aboutissent à la formation d’une Grande-Bulgarie.
  • 3 juin, Guerre gréco-turque : vaincue, la Grèce signe un armistice avec le sultan ottoman, qui exige la Thessalie.
  • 7 juin : fondation de l'Union suisse des paysans à Berne.
  • 22 juin : célébration du soixantième anniversaire du règne de Victoria du Royaume-Uni.
  • 24 juillet, Allemagne : le Reichstag repousse un projet de loi restreignant la liberté de réunion. Le texte présenté par l’empereur Guillaume II d'Allemagne est repoussé à une très courte majorité.
  • 8 août : assassinat à Barcelone par un anarchiste italien d'Antonio Cánovas del Castillo. Le parti libéral de Práxedes Mateo Sagasta gouverne en Espagne jusqu’en 1899.
  • 29-31 août : premier congrès sioniste à Bâle. Adoption d’un programme visant à créer un foyer national juif.
  • 25-27 septembre : Fondation à Wilno du Bund, Union générale des travailleurs juifs de Russie, de Lituanie et de Pologne. Il s’oppose au sionisme.
  • 30 novembre : Cabinet Paul Gautsch en Autriche.
  • 4 décembre, Guerre gréco-turque : La paix est signée à Constantinople. La Turquie, soutenue par Berlin et Vienne, sort singulièrement renforcée de la crise, tandis que la Grèce s’enfonce dans l’anarchie. Les puissances européennes imposent cependant à la Crète un statut d’autonomie.
  • 25 décembre : poursuivant la liquidation de la politique impérialiste de Crispi, le président du Conseil italien Di Rudini cède Kassala à la Grande-Bretagne.
  • Fondation de l’Union nationale des sociétés pour le suffrage féminin au Royaume-Uni (NUWSS, National Union of Women's Suffrage Societies).
  • Exposition universelle de Bruxelles. Exposition coloniale de Tervuren en Belgique.
  • Fondation du parti catholique aux Pays-Bas (Christelijk-Historische Kiezersbond, CHK).
  • Troubles agraires en Hongrie.
  • En Transylvanie, les noms de lieux sont magyarisés et les changements des noms de familles sont favorisés.
  • Russie : Groupes « socialistes révolutionnaires » issus du populisme à Saratov, Minsk et Kharkov. Ils veulent renouer avec l’agitation en milieu paysan.
  • Création du Parti national-démocrate polonais (Stronnictwo Narodowo-Demokratyczne) par Roman Dmowski.
  • Genève accueille le premier Congrès suisse pour la défense des intérêts de la femme.
  • Le canton des Grisons rachète le Chemin de fer rhétique.
  • Fin 1897-début 1898 : Augmentation considérable du prix du pain en Italie suite à une mauvaise récolte mondiale.

Beaux-Arts

  • 3 avril : Fondation à Vienne (Autriche) du mouvement de la Sécession, par des artistes tels que Gustav Klimt, ou Otto Wagner.
  • À Glasgow, les Mackintosh fondent une école d'art, participation britannique au mouvement de l'Art nouveau.
  • Auguste Rodin sculpte Balzac. Il est refusé par son commanditaire, la Société des gens de lettres.
  • Scandale de l’exposition au Luxembourg de la collection de toiles impressionnistes léguée à l’État par Caillebotte.
  • Effet de nuit, boulevard Montmartre, toile de Camille Pissarro.
  • Nevermore, toile de Gauguin.
  • D'où venons-nous ? Que sommes-nous ? Où allons-nous ? triptyque de Gauguin.
  • Barques à Saint-Tropez de Paul Signac.
  • Présentation de La Bohémienne endormie de Henri Rousseau

Économie et société

Afrique
  • Grève des ouvriers de Lagos.
  • Début de l’émigration de « Syriens », en réalité des Libanais, en Afrique occidentale : 28 migrants en 1897, 1 100 en 1909, 3 000 environ en 1929. Ils réussissent dans le commerce de détail et de gros et dans l’artisanat.
  • La Belgique contrôle 74 % des exportations et 73 % des importations du Congo (3 % des exportations en 1888).
  • Sècheresse en Ouganda (1897-1899).
  • Un règlement foncier autorise les occupations de terre au Kenya pour une durée maximale de vingt et un ans.
  • Mise en place de la hut tax au Kenya (1897 et 1902).
Russie
  • 3 janvier : réforme monétaire de Serge Witte : dévaluation du rouble à un tiers de sa valeur, adoption de l’étalon-or, convertibilité du rouble-papier grâce à une forte encaisse.
  • 28 janvier : premier recensement de la population de l'Empire qui compte 129 millions d’habitants, dont 13 % de citadins ; 5,7 millions d’habitants en Sibérie. L’accroissement annuel atteint 1,6 million d’habitants.
  • 2 juin : limitation de la journée de travail à 11h 30, obligation du repos dominical.
  • La communauté tatare de Kazan compte 2,3 millions d’habitants. La persistance de l’Islam lui à permis de résister à la russification. Elle possède le tiers des établissements industriels de la province et contrôle le commerce avec l’Asie centrale.
États-Unis
  • Début d’une phase de hausse des prix.
  • Fin de la dépression. L’arrivée au pouvoir de McKinley rassure les milieux d’affaires dans la mesure où, le spectre du bimétallisme étant écarté, ils peuvent compter sur la stabilité de la monnaie. Ni le gouvernement ni la Cour suprême n’entendent appliquer avec rigueur la loi antitrust. Ainsi les fusions d’entreprises vont-elles se multiplier (1897-1902). Le nombre des holdings passe de 12 à 305 de 1897 à 1903.

Naissances en 1897

  • 2 janvier : Gaston Monnerville, homme politique français.
  • 11 janvier : Kazimierz Nowak, explorateur polonais
  • 17 janvier : Marcel Petiot, tueur en série français.
  • 21 janvier : René Iché, sculpteur français.
  • 24 janvier : Fernand Ledoux, comédien.
  • 13 mars : Marcel Thiry, écrivain belge d'expression française et militant wallon († 5 septembre 1977).
  • 17 mars : Joë Bousquet, écrivain français.
  • 19 mars : Joseph Darnand, figure majeure de la Collaboration française († 10 octobre 1945).
  • 24 mars : Rosa Rein, doyenne de Suisse (111 ans en 2008).
  • 4 avril : Pierre Fresnay, acteur
  • 3 mai : Simone Breton, née Simone Kahn, première épouse d’André Breton et personnalité du groupe surréaliste parisien, de 1921 à 1929 († 30 mars 1980)
  • 5 mai : Malla (Agustín García Díaz), matador espagnol († 4 juillet 1920).
  • 6 mai : Harry d'Abbadie d'Arrast, réalisateur et scénariste argentin († 17 mars 1968).
  • 19 mai : Frank Capra, réalisateur américain d'origine italienne.
  • 27 mai : John Douglas Cockcroft, physicien britannique.
  • 10 juin : Tatiana Nikolaïevna, Grande-duchesse de Russie, seconde fille de Nicolas II.
  • 11 juin : Alexandre Tansman, compositeur d'origine polonaise († 15 novembre 1986).
  • 26 juin : René Robin, peintre, restaurateur et décorateur de monuments français († 5 décembre 1986).
  • 9 juillet : Jean Cassou, écrivain, français.
  • 23 juillet : Valentine Prax, peintre française († 15 avril 1981).
  • 26 juillet : Jakob Gapp, religieux marianiste autrichien, prêtre et martyr, à Wattens (Tyrol autrichien), béatifié en 1996.
  • 2 août : Philippe Soupault, poète et écrivain français († 12 mars 1990).
  • 3 août : Gabriele Acacio Coussa, cardinal syrien, secrétaire de la Congrégation pour les Eglises orientales († 29 juillet 1962).
  • 11 août : Enid Blyton, romancière britannique.
  • 12 août : Otto Struve, astronome américain d'origine russe († 6 avril 1963).
  • 2 septembre : Étienne Béothy (István Beöthy), sculpteur hongrois.
  • 12 septembre : Irène Joliot-Curie, physicienne française.
  • 16 septembre : Georges Bataille, écrivain français.
  • 16 septembre :
  • Paul Neuhuys, poète et écrivain belge († 16 septembre 1984).
  • Battling Siki,boxeur sénégalais († 15 décembre 1925).
  • 23 septembre : Paul Delvaux, peintre belge.
  • 25 septembre : William Faulkner, écrivain américain.
  • 26 septembre : Giovanni Battista Montini, futur pape Paul VI.
  • 3 octobre : Louis Aragon, écrivain et poète français.
  • 16 octobre : Louis de Cazenave, avant dernier poilu français survivant († 20 janvier 2008).
  • 29 octobre : Joseph Goebbels, homme politique nazi.
  • 3 novembre : Sir Frederick Stratten Russell, zoologiste britannique († 5 juin 1984).
  • 18 novembre : Édouard Lebas, préfet et homme politique français.
  • 20 novembre : Nicanor Villalta, matador espagnol (selon certains biographes, il serait en réalité né le 10 décembre 1899) († 6 janvier 1980).
  • 21 novembre  : Raoul Chavialle, médecin général inspecteur († 26 février 1991).
  • 7 décembre : Lazare Ponticelli, dernier poilu français survivant de la Première Guerre mondiale († 12 mars 2008).
  • 17 décembre : Władysław Broniewski, poète polonais († 10 février 1962).

Décès

  • 5 février : Antonio Cánovas del Castillo, assassiné par un anarchiste pro-cubain.
  • 19 mars : Antoine d'Abbadie d'Arrast, savant et voyageur français (° 1810).
  • 3 avril : Johannes Brahms, compositeur (° 1833).
  • 4 mai : Sophie-Charlotte en Bavière, duchesse d'Alençon (°1847).
  • 5 mai : Theodore Bent, archéologue britannique (° 30 mars 1852)
  • 6 mai : Alfred Des Cloizeaux, minéralogiste français (° 1817).
  • 12 mai : Willem Roelofs, peintre, aquarelliste, aquafortiste et lithographe néerlandais (° 10 mars 1822)
  • 30 mai : Fabrilo (Julio Aparici y Pascual), matador espagnol (° 1er novembre 1866).
  • 31 juillet : Auguste Lacaussade, poète français (° 1815).
  • 2 août : El Gallo (Fernando Gómez García), matador espagnol (° 18 août 1847).
  • 10 août : James William Abert, officier et explorateur américain (° 1820).
  • 30 septembre : sainte Thérèse de Lisieux, carmélite française canonisée en 1925 (° 2 janvier 1873).
  • 16 décembre : Alphonse Daudet, écrivain français (° 1840).
  • 19 décembre : Stanislas de Guaita, poète, occultiste français.

Publié dans Chronologie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article