Falconetti Renée

Publié le par Mémoires de Guerre

Renée Jeanne Falconetti, née à Pantin le 21 juillet 1892 et morte à Buenos Aires le 12 décembre 1946, est une actrice française de théâtre et de cinéma. Son petit-fils est l'acteur Gérard Falconetti. 

Falconetti Renée

Carrière

Renée Falconetti est la fille de Paul Pierre Falconetti (né à Sermano, en Corse) et d'Émilie Lucie Rose Antoinette Lacoste (née à Cahors dans le Lot). Elle sort du Conservatoire (classe de Duminy) en 1919. Entrée à l'Odéon en 1919, elle y fait ses débuts dans La Vie d'une femme de Saint-Georges de Bouhélier. Elle fait un court passage à la Comédie-Française (1924-1925) où elle joue Rosine dans Le Barbier de Séville, Bettine de Musset, Amoureuse de Porto-Riche et la quitte très rapidement. 

Durant sa carrière, elle incarna notamment Monique Lerbier dans La Garçonne habillée par Martial et Armand, Lorenzo dans Lorenzaccio, Nina dans La Rouillenote, Juliette dans Juliette ou la Clé des songes de Georges Neveux, Phèdre de Racine, Marguerite dans La Dame aux camélias. Elle est surtout connue pour avoir interprété Jeanne d'Arc dans le film La Passion de Jeanne d'Arc de Carl Theodor Dreyer en 1927. 

Elle a dirigé sa propre compagnie théâtrale, installée au Théâtre de l'Avenue, qu'elle achète en 1929 et qui la ruinera. Elle s'installe en Suisse dans les années 1930 grâce à la fortune de son amant, le milliardaire Henri Goldstuck. Au début de la Seconde Guerre mondiale, elle rejoint l'Argentine en 1942. À Buenos Aires, elle met en scène et joue L'Échange de Paul Claudel et Les Monstres sacrés de Jean Cocteau.

Décès

Elle se donne la mort à Buenos Aires en 1946. Elle est enterrée au cimetière de Montmartre à Paris (division 16). 

Filmographie

  • 1917 : Le Clown, de Maurice de Féraudy : Alice Barnave
  • 1917 : La Comtesse de Sommerive, de Jean Kemm et Georges Denola
  • 1927 : La Passion de Jeanne d'Arc, de Carl Theodor Dreyer : Jeanne d'Arc

Théâtre

  • 1917 : L'Affaire des poisons de Victorien Sardou, Théâtre de l'Odéon
  • 1920 : Une faible femme de Jacques Deval, Théâtre Femina
  • 1920 : Le Simoun d'Henri-René Lenormand, mise en scène Gaston Baty, Comédie Montaigne
  • 1921 : Le feu qui reprend mal de Jean-Jacques Bernard, mise en scène Alexandre Arquillière, Théâtre Antoine
  • 1921 : Le Comédien de Sacha Guitry, Théâtre Édouard VII
  • 1922 : La Chair humaine de Henry Bataille, Théâtre du Vaudeville
  • 1922 : L'Avocat d'Eugène Brieux, mise en scène Victor Silvestre, Théâtre du Vaudeville
  • 1923 : Charly, de André Jager-Schmidt et Valentine Thomson-Jager-Schmidt, Théâtre Michel
  • 1924 : Le Bien-aîmé de Jacques Deval, Théâtre de la Renaissance
  • 1924 : La Féérie Amoureuse de Saint-Georges de Bouhélier, Théâtre du Nouvel-Ambigu (7 avril 1924) disponible [archive] sur Gallica
  • 1924 : Le Barbier de Séville de Beaumarchais, Comédie-Française
  • 1926, 12 juillet : La Garçonne, de Victor Margueritte, Théâtre de Paris
  • 1925 : Bettine d'Alfred de Musset, Comédie-Française
  • 1925 : Simili de Claude Roger-Marx, mise en scène Edmond Roze, Théâtre du Vieux-Colombier
  • 1927 : Le miroir qui fait rire jouée le 1er avril 1927 au théâtre des Capucines, avec Harry Baur.
  • 1928 : L'Enfant prodigue pantomime de Michel Carré fils, Théâtre Femina
  • 1929, 22 novembre : La Rouille, de Vladimir Kirchon et Andreï Ouspenski, mise en scène Fernand Nozière et Nicolas Evreïnoff, Théâtre de l'Avenue
  • 1930 : Juliette ou la clé des songes de Georges Neveux, Théâtre de l'Avenue
  • 1932 : Lorenzaccio, d'Alfred de Musset (rôle de Lorenzo), Théâtre de L'Odéon
  • 1934 : Jeanne d'Arc de Saint-Georges de Bouhélier, Théâtre de l'Odéon
  • 1935 : La Créature de Ferdinand Bruckner, mise en scène Georges Pitoëff, Théâtre des Mathurins
  • 1935 : La guerre de Troie n'aura pas lieu de Jean Giraudoux, mise en scène Louis Jouvet, Théâtre de l'Athénée

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article