Baba de Faucigny-Lucinge

Publié le par Mémoires de Guerre

Baba de Faucigny-Lucinge, née Liliane Marie Mathilde Beaumont d'Erlanger à Londres le 10 octobre 1902, et morte à Cannes le 21 décembre 1945, est un mannequin français d'origine britannique. 

Baba de Faucigny-Lucinge
Baba de Faucigny-Lucinge

Famille

Fille d'Émile Beaumont, baron d'Erlanger (1866-1939), banquier, qui prend la nationalité anglaise en 1891, et de Rose Marie Antoinette Catherine d'Aqueria de Rochegude (née en 1874), Liliane Beaumont d'Erlanger épouse à Londres, le 14 novembre 1923, Jean-Louis de Faucigny-Lucinge (1904-1992). De cette union naîtront trois enfants : Isabel Catherine Emilie Natividad, née le 1er octobre 1925 et décédée le 20 avril 2012), Ariel Marie Roberte, née à Paris le 2 décembre 1926 et morte à Cannes le 2 juin 1940, et Guy Louis Antoine Dieudonné, né à Cannes le 3 avril 1940.

Vie mondaine

Connue sous le surnom de « Baba » de Faucigny-Lucinge, très en vue pendant l'entre-deux-guerres, le couple donne des fêtes somptueuses dans son hôtel particulier parisien de l'avenue Charles-Floquet, construit en 1911 par Pierre et Maurice Humbert. De ces soirées, à thème littéraire, mythologique ou exotique, le « Souvenir de Proust », par exemple, ne prend fin que sous la tour Eiffel à six heures du matin. Une autre soirée restera célèbre, celle du « Bal 1900 » auquel participent Marie-Laure et Charles de Noailles. Les Faucigny-Lucinge font décorer leur appartement par de grands artistes : José Maria Sert peint pour eux deux paravents, et ils sont parmi les douze premiers mécènes de Salvador Dalí.

En 1928 Jean Hugo lui peint dix panneaux décoratifs pour sa chambre à coucher; ils font référence à la mythologie d'Hésiode. Entre autres célébrités des arts ou de l’aristocratie, le couple fréquente Marthe Bibesco, Man Ray, Fulco di Verdura. Baba de Faucigny-Lucinge est l'amie de Natalie Paley, princesse Romanov, fille du grand-duc Paul de Russie et épouse du couturier Lucien Lelong, chez qui Baba de Faucigny-Lucinge s'habille et dont elle devient un des mannequins vedettes. Photographiée par les plus grands photographes de son temps, elle passe pour l’une des plus élégantes et des plus belles femmes de Paris. 

Publié dans Mode

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article