Fegelein Hermann

Publié le par Mémoires de Guerre

Hermann Fegelein, né le 30 octobre 1906 à Ansbach, en Bavière, et fusillé le 28 avril 1945 à Berlin, était un criminel de guerre allemand membre de la Waffen-SS. Il a atteint le grade de SS-Gruppenführer und Generalleutnant der Waffen-SS et a été responsable de nombreux massacres de juifs sur le front de l'Est. Ayant épousé Gretl Braun, la sœur d'Eva Braun, il était proche de l'entourage de Hitler, pour lequel il était l'officier de liaison avec le Reichsführer-SS Himmler

Fegelein Hermann
Fegelein Hermann
Fegelein Hermann

Enfance

Jeune garçon, il travaille dans l'école d'équitation de son père à Munich, puis après sa fermeture, comme garçon d'écurie pour Christian Weber, un des premiers membres du Parti national-socialiste des travailleurs allemands (NSDAP). En 1925, il intègre le Reiterregiment 17 de la Reichswehr, qu'il quitte en 1928 pour rejoindre la police bavaroise à Munich.

Carrière dans la SS

À Munich, il entre tôt en contact avec le mouvement nazi : alors qu'il devient membre du parti, il intègre la Sturmabteilung (SA) en 1930, puis la Schutzstaffel (SS) en 1931. Il dirige l'école de cavalerie de la SS à Munich. Huit ans plus tard, au début du conflit mondial, il est officier supérieur de la Waffen-SS. Lors de l'invasion de l'URSS, à la tête de la 8e division de cavalerie SS, il apporte un soutien aux Einsatzgruppen, chargés d’exterminer par fusillades et pendaisons les Juifs d'Ukraine et de Biélorussie. Sous son commandement, les sections montées des deux premiers régiments de cavalerie de la SS-Kavallerie Brigade font 14 000 victimes civiles dans les marais du Pripet entre fin juillet et début août 1941. Elles débutent leur action le 30 juillet 1941, à 7 h du matin. 

Après un entretien avec le HSSPf Erich von dem Bach-Zelewski, Hermann Fegelein fait savoir à ses troupes que tous les Juifs doivent être fusillés et les femmes chassées dans les marais. Le deuxième régiment applique ces ordres à la lettre, bien que nombre de ses hommes déplorent que chasser les femmes et les enfants n'ait en fait pas le résultat espéré, les marais n'étant pas assez profonds pour s'y noyer. Quant au premier régiment, il assassine tous les Juifs, hommes, femmes et enfants. Ces opérations se terminent le 11 août 1941. Début 1942, il est SS-Standartenführer (équivalent de colonel), au côté du général SS Wilhelm Bittrich, toujours sur le front de l'Est. Fegelein entra en contact avec Eva Braun à travers un trafic de textile de luxe qu'il avait mis au point depuis la Pologne occupée. 

Eva Braun demanda à Hitler de l'incorporer à son État-major, ce qu'il fait. Fegelein arrive à séduire aussi bien Eva que Hitler, et il a peut-être eu une liaison avec Eva Braun. Entre-temps, étant donné que la sœur d'Eva, Gretl, était tombée enceinte d'une aventure de passage, les convenances l'obligeaient à la marier si elle voulait rester dans le cercle intime du Führer. Fegelein accepte alors de se marier avec elle. La cérémonie de mariage, en grande pompe, se déroule le 3 juin 1944 au Schloss Mirabell de Salzburg. Les témoins de mariage sont : Hitler, Himmler, et Martin Bormann. La situation de l'Allemagne ne fait qu'empirer sur le plan militaire. 

1944 est l'année du reflux sur tous les fronts. Fegelein profite de sa situation privilégiée, mène une vie luxueuse et se montre infidèle au possible. Il essaye même de séduire les secrétaires de Hitler Traudl Junge et Christa Schroeder. Fegelein est jugé carriériste et est très mal vu des autres membres de l'entourage de Hitler, excepté de Hitler lui-même et d'Eva Braun. Fegelein est vu une dernière fois, le 20 avril 1945, dans un film d'actualité national-socialiste tourné lors de l'anniversaire du Führer où il assiste à la remise par Hitler de la croix de fer à des enfants des Jeunesses hitlériennes qui ont détruit des chars de l'Armée rouge. Hermann Fegelein se tient à l'arrière, et arbore les insignes de grade de Gruppenführer (équivalent de général de division). 

Arrestation et exécution

Les versions de la mort de Fegelein sont très nombreuses : assassiné d'une rafale dans le dos dans le couloir du bunker ou par un peloton d'exécution dans le jardin de la chancellerie ? Le soir même de son arrestation ou le lendemain matin ? Hitler voulait-il le laisser vivre et n'aurait-il pas été convaincu par son entourage (très hostile à Fegelein) ? Ce qui est à peu près sûr, c'est que dans la journée du 27 avril 1945, alors que les troupes soviétiques sont toutes proches du bunker, et que la guerre semble perdue, Hitler apprend la nouvelle de la trahison de Himmler, chef de la SS. Fegelein, qui représente la SS à l'État-major, est absent. Hitler le fait rechercher pour avoir des explications. 

Les SS le retrouvent dans sa garçonnière avec une maîtresse. Il est ivre, et aurait prévu de s'enfuir à l'étranger. Il est jugé et condamné le soir-même par un tribunal d'exception dirigé par le général SS Wilhelm Mohnke pour désertion et complicité de trahison. Il aurait dû être exécuté le soir même, mais on décide de le laisser décuver, afin qu'il soit sobre au moment de son exécution. Comme tout traître il est fusillé dans le dos par un peloton d'exécution. L'exécution a eu lieu dans le jardin de la chancellerie. 

Promotions militaires

  • 12 juin 1933 : SS-Untersturmführer
  • 20 avril 1934 : SS-Obersturmführer
  • 9 novembre 1934 : SS-Hauptsturmführer
  • 30 janvier 1936 : SS-Sturmbannführer
  • 30 janvier 1937 : SS-Obersturmbannführer
  • 25 juillet 1937 : SS-Standartenführer
  • 1er mars 1940 : SS-Obersturmbannführer der Reserves
  • 1er février 1942 : SS-Standartenführer
  • 1er mai 1943 : SS-Brigadeführer et Generalmajor de la Waffen-SS
  • 21 juin 1944 : SS-Gruppenführer et Generalleutnant de la Waffen-SS

Décorations

  • Insigne de combat d'infanterie en argent
  • Insigne du combat rapproché en argent
  • Insigne des blessés en argent
  • Croix de fer (1939) 2e classe et 1re classe
  • Croix allemande en or (1er novembre 1943)
  • Croix de chevalier de la croix de fer avec feuilles de chêne et glaives. Croix de chevalier, le 2 mars 1942 en tant que SS-Standartenführer et commandant de la SS-Kavallerie-Brigade. 157e feuilles de chêne, le 22 décembre 1942 en tant que SS-Oberführer et commandant d'un Kampfgruppe. 83e glaives, le 30 juillet 1944 en tant que SS-Gruppenführer et Generalleutnant de la Waffen-SS et commandant de la 8. SS-Freiwilligen-Kavallerie-Division Florian Geyer
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article