Fleischmann Martin

Publié le par Roger Cousin

Fleischmann MartinMartin Fleischmann (né le 29 mars 1927 à Karlsbad, aujourd'hui Karlovy Vary en Tchéquie et mort le 3 août 2012 à Wiltshire) est un scientifique britannique. Lui et Stanley Pons sont surtout connus pour avoir annoncé à tort avoir réussi à réaliser la fusion froide le 23 mars 1989. Né à Karlsbad (actuellement Karlovy Vary, Tchéquie), il avait fui le nazisme avec sa famille. Il étudie à l'Imperial College London où il accède au doctorat en 1951. Il est nommé professeur à l’âge de 40 ans, et devient le principal investigateur (Faraday Chair) d'un large groupe d'électrochimistes à l'Université de Southampton, où il observe pour la première fois l’Effet de Raman. La principale force de sa compétence scientifique lui provient de l'étendue de la compréhension des phénomènes physiques.

Le 23 mars 1989 à Salt Lake City, Utah, Martin Fleischmann et Stanley Pons annoncent à la presse la réussite de leur expérience sur la Fusion froide (nom donné plus tard à l'expérience). Après cinq années de recherche ils affirment avoir détecté une réaction suffisamment énergétique pour leur permettre d'assumer que l'origine est nucléaire. C'est un détail très important, puisque cette expérience s'est produite à température ambiante par électrolyse en utilisant de l'eau lourde comme électrolyte, sans mesure notable de radiations nucléaires. Ceci contredit la connaissance scientifique actuelle concernant les réaction thermonucléaires.

Ils sont alors attaqués sur la validité de leur expérience. Le gouvernement américain demande au MIT de refaire l'expérience. Mais alors que les expériences échouent dans la reproduction de de leur travail, Eugene Mallove constate que les scientifiques en charge de manipuler les données des graphiques des tests de l'expérience sont contraints à démissionner du MIT. Le principal reproche que fait le monde scientifique à Martin Fleischmann et Stanley Pons est de ne pas avoir respecté le protocole normal d'annonce de leur découverte à la communauté scientifique, à savoir:

  • Expérience et théorie associée,
  • Envoi à une revue scientifique qui vérifie l'expérience (maintenant on procède à la vérification par un scientifique de compétence équivalente),
  • Publication par la revue d'une annonce destinée à encourager d'autres scientifiques à reproduire l'expérience,
  • Annonce officielle à la presse.


Des scientifiques de renom comme les professeurs Julian Schwinger (Prix Nobel de physique 1965) et Brian Josephson (Prix Nobel de physique 1976), ont pris la défense des idées proposées par Martin Fleischmann et Stanley Pons. Suite à la débâcle scientifique initiée par leur annonce publique, ils ont tout d’abord trouvé refuge en France à Sophia Antipolis sur la Côte d'Azur entre 1991 et 1993. Puis Fleischmann a travaillé pour Toyota2. À sa retraite, il continuait à travailler avec des scientifiques anglais, américains et italiens.

Publié dans Scientifiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article