Genda Minoru

Publié le par Mémoires de Guerre

Minoru Genda, 16 août 1904 (à Hiroshima) –15 août 1989) est un militaire japonais. Pilote dans l'aéronavale, il servit dans la marine impériale japonaise avant et pendant la Seconde Guerre mondiale. Il fut le stratège de l'attaque de Pearl Harbor le 7 décembre 1941. Après guerre, il dirigera la nouvelle armée de l'Air japonaise.

Genda Minoru
Genda Minoru

L'amiral Isoroku Yamamoto reprit les idées de Minoru Genda pour l'attaque sur Pearl Harbor, accomplie le 7 décembre 1941. Les deux hommes se connaissaient depuis 1933 lorsque Genda servait à bord du porte-avions Ryujo. Ils se rencontrèrent au début du mois de février 1941 et Yamamoto lui proposa son plan. Genda avait déjà réfléchi à une attaque sur la base d'Hawaii dès 1934 et en avait discuté avec Takijiro Onishi. Genda pensait que le secret et la surprise de l'attaque étaient les facteurs les plus importants pour la réussite de l'expédition. Il considérait que la mission était risquée mais pas impossible et commença à travailler sur les détails du plan. Genda était responsable de la préparation de l'attaque, en particulier de la mise en œuvre de nouvelles torpilles et de la coordination de l'opération.

L'attaque de Pearl Harbor fut couronnée de succès : les forces japonaises ne perdirent que 64 hommes, un sous-marin de croisière et cinq sous-marins de poche. Sur les 441 avions japonais disponibles, 350 prirent part à l’attaque et 29 furent abattus durant la bataille. Le plan audacieux de Yamamoto avait atteint ses objectifs, mais provoqua l'entrée en guerre de la première puissance industrielle du monde. Genda participa par la suite à la bataille de Midway, et à plusieurs autres batailles des campagnes du Pacifique et se consacra aux unités de chasse d'élite. Il devint en 1959, le chef de l'armée de l'Air japonaise. Il fut compromis dans l'affaire de corruption Lockheed et il entama ensuite une carrière politique dans les rangs ultra-nationalistes.

Publié dans Militaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article