Glori Enrico

Publié le par Mémoires de Guerre

Enrico Glori pseudonyme de Enrico Musy (né le 3 août 1901 à Naples, en Campanie, et mort à Rome le 22 avril 1966) est un acteur italien.

Glori Enrico
Glori Enrico

Carrière

Partageant sa carrière entre la France et l'Italie, Enrico Glori débute au cinéma en 1934 et participe à 123 films (français, italiens ou encore coproductions) jusqu'en 1962. À la télévision, il apparaît dans quatre téléfilms (entre 1956 et 1963) et une série (deux épisodes, en 1965-1966). Durant sa période d'activité, il joue également au théâtre. 

Filmographie

  • 1934 : La Rue sans nom de Pierre Chenal
  • 1935 : Marchand d'amour d'Edmond T. Gréville
  • 1935 : La Kermesse héroïque de Jacques Feyder
  • 1936 : Mister Flow de Robert Siodmak
  • 1936 : Anne-Marie de Raymond Bernard
  • 1936 : La Vie parisienne de Robert Siodmak
  • 1936 : Jenny de Marcel Carné
  • 1936 : Quand minuit sonnera de Léo Joannon
  • 1937 : Les Perles de la couronne de Sacha Guitry et Christian-Jaque
  • 1937 : L'Homme de nulle part de Pierre Chenal
  • 1937 : L'Escadrille de la chance de Max de Vaucorbeil
  • 1937 : La Danseuse rouge ou La Chèvre aux pieds d'or de Jean-Paul Paulin
  • 1937 : La Belle de Montparnasse de Maurice Cammage
  • 1937 : Un grand amour de Beethoven d'Abel Gance
  • 1937 : L'Homme à abattre de Léon Mathot
  • 1937 : I tre desideri de Giorgio Ferroni et Kurt Gerron
  • 1938 : Le Schpountz de Marcel Pagnol
  • 1938 : Le Roman d'un génie ou Verdi (Giuseppe Verdi) de Carmine Gallone
  • 1938 : Sotto la croce del sud de Guido Brignone
  • 1938 : Il suo destino d'Enrico Guazzoni
  • 1938 : Tarakanowa (La principessa Tarakanova) de Fedor Ozep et Mario Soldati
  • 1938 : Sotto la croce del sud de Guido Brignone
  • 1938 : La signora di Montecarlo de Mario Soldati et André Berthomieu
  • 1939 : L'Inconnue de Monte-Carlo d'André Berthomieu (version française du film précédent, tourné en italien, La signora di Montecarlo)
  • 1939 : L'Apôtre du désert (Abunas Messias) de Goffredo Alessandrini
  • 1939 : Terre de feu (Terra di fuoco) de Giorgio Ferroni et Marcel L'Herbier
  • 1939 : Grandi magazzini de Mario Camerini
  • 1940 : Dette d'honneur (La gerla di papà Martin) de Mario Bonnard
  • 1940 : L'Intruse (Abbandono) de Mario Mattoli
  • 1940 : La Fille du corsaire : (La figlia del Corsaro Verde) d'Enrico Guazzoni
  • 1941 : Les Fiancés (I promessi sposi) de Mario Camerini
  • 1942 : Les Deux Orphelines (Le due orfanelle) de Carmine Gallone
  • 1942 : Don César de Bazan (Don Cesare di Bazan) de Riccardo Freda
  • 1943 : Harlem de Carmine Gallone
  • 1945 : Monaca santa de Guido Brignone
  • 1946 : Attentat à Téhéran (Teheran) de William Freshman et Giacomo Gentilomo
  • 1946 : Au diable la richesse (Abbasso la ricchezza !) de Gennaro Righelli
  • 1947 : Perdu dans les ténèbres (Sperduti nel buio) de Camillo Mastrocinque
  • 1947 : Le Dessous des cartes d'André Cayatte
  • 1947 : Fumerie d'opium (La Fumeria d'oppio) de Raffaello Matarazzo
  • 1948 : Molti sogni per le strade de Mario Camerini
  • 1948 : La Chartreuse de Parme de Christian-Jaque
  • 1949 : L'Empereur de Capri (L'imperatore di Capri) de Luigi Comencini
  • 1950 : Il voto de Mario Bonnard
  • 1950 : La taverna della libertà de Maurice Cam
  • 1950 : Naples millionnaire (Napoli milionaria) d'Eduardo De Filippo
  • 1951 : Le Fils de personne (I figli di nessuno) de Raffaello Matarazzo
  • 1951 : Chanson de printemps ou La Séductrice (Canzone di primavera) de Mario Costa
  • 1951 : La Vengeance du corsaire (La vendetta del corsario) de Primo Zeglio
  • 1952 : Pentimento de Mario Costa
  • 1952 : La voce del sangue de Pino Mercanti
  • 1952 : Un homme à détruire (Imbarco a mezzanotte) de Joseph Losey
  • 1952 : À la pointe de l'épée (A fil di spada) de Carlo Ludovico Bragaglia
  • 1953 : La Fille sans homme (Un marito per Anna Zaccheo) de Giuseppe De Santis
  • 1953 : La Dame sans camélia (La signora senza camelie) de Michelangelo Antonioni
  • 1953 : Station Terminus (Stazione Termini) de Vittorio De Sica
  • 1953 : Légion étrangère (Legione straniera) de Basilio Franchina
  • 1953 : Verdi (Giuseppe Verdi) de Raffaello Matarazzo
  • 1954 : Le Printemps, l'automne et l'amour de Gilles Grangier
  • 1954 : En amour on pèche à deux (In amore si pecca in due) de Vittorio Cottafavi
  • 1954 : La Pensionnaire (La spiaggia) de Alberto Lattuada
  • 1954 : L'Amante di Paride de Marc Allégret et Edgar G. Ulmer
  • 1954 : Larmes d'amour (Lacrime d'amore) de Pino Mercanti
  • 1954 : Le Tournant dangereux de Robert Bibal
  • 1955 : Le Dossier noir d'André Cayatte
  • 1955 : Les Anges aux mains noires (La ladra) de Mario Bonnard
  • 1955 : La Vengeance de la déesse rouge (La grande savana) d'Elia Marcelli
  • 1955 : Il prigioniero della montagna de Luis Trenker
  • 1956 : La Revanche du prince noir (Lo spadaccino misterioso) de Sergio Grieco
  • 1956 : Scandale à Milan (Difendo il mio amore) de Giulio Macchi
  • 1956 : Le Secret de sœur Angèle de Léo Joannon
  • 1956 : La Belle des belles (La donna più bella del mondo) de Robert Z. Leonard
  • 1957 : Parola di ladro de Nanni Loy et Gianni Puccini
  • 1957 : Œil pour œil d'André Cayatte
  • 1957 : La Blonde enjôleuse (La ragazza del palio) de Luigi Zampa
  • 1958 : Adorabili e bugiarde de Nunzio Malasomma
  • 1958 : Tabarin de Richard Pottier
  • 1958 : Fortunella d'Eduardo De Filippo
  • 1959 : Erode il grande de Viktor Tourjanski
  • 1960 : Les Nuits de Raspoutine de Pierre Chenal
  • 1960 : L'Impiegato de Gianni Puccini
  • 1960 : L'Homme aux cent visages (Il mattatore) de Dino Risi
  • 1960 : La dolce vita de Federico Fellini
  • 1960 : La Terreur du masque rouge (Terrore della maschera rossa) de Luigi Capuano
  • 1960 : L'Inassouvie (Un amore a Roma) de Dino Risi
  • 1961 : Ça s'est passé à Rome (La giornata balorda), de Mauro Bolognini
  • 1961 : Maciste, l'homme le plus fort du monde (Maciste, l'uomo più forte del mondo) d'Antonio Leonviola
  • 1961 : Romulus et Rémus (Romolo e Remo) de Sergio Corbucci
  • 1961 : Vanina Vanini de Roberto Rossellini
  • 1961 : Barabbas (Barabba) de Richard Fleischer
  • 1961 : Constantin le Grand (Costantino il grande) de Lionello De Felice
  • 1962 : Le Tyran de Syracuse (Il tirano di Siracusa) de Curtis Bernhardt
  • 1962 : Le Commando traqué (Tiro al piccione) de Giuliano Montaldo

Théâtre

  • 1936 : Fric-Frac, pièce d'Édouard Bourdet, avec Arletty, Victor Boucher, Michel Simon (Théâtre de la Michodière, Paris)

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article