Goldwyn Samuel

Publié le par Mémoires de Guerre

Samuel Goldwyn, né Schmuel Gelbfisz, est un producteur américain d'origine juive polonaise né le 17 août 1879 à Varsovie (Pologne), mort le 31 janvier 1974 à Los Angeles (Californie). 

Goldwyn Samuel

Carrière

Sous le nom de Samuel Goldfish, il créa la Goldwyn Pictures Corporation en 1916 en partenariat avec deux entrepreneurs de Broadway, Edgar et Archibald Selwyn : le nom "Goldwyn" est né de la collusion entre Goldfish et Selwyn. La Goldwyn Pictures introduit très tôt la mythique séquence avant-film de "Leo The Lion", celle du lion rugissant, qui deviendra l'image de marque de producteur cinématographique la plus célèbre au monde, ou du moins la plus ancienne encore en usage. Sam fut assez rapidement écarté par ses partenaires qui finissent par vendre la GP à la Schubert Organization laquelle revend celle-ci à la Metro de Marcus Loew.

En 1925, la naissance de la Metro-Goldwyn-Mayer n'a donc que peu à voir avec Sam sauf que le nouveau studio conservera la séquence de Leo The Lion et surtout, quelques terrains situés à Culver City (Californie) ayant jadis appartenu à Sam. Entre temps, ayant récupéré ses fonds, Sam lance en 1923 ses propres studios : Samuel Goldwyn Productions (SGP). Son studio, adoubé par la critique pour ses choix qualitatifs, fut infiniment respecté jusqu'en 1959, date à laquelle Sam pris sa retraite.

Les films produits par SGP furent successivement distribués par l'Associated First National, puis par la United Artists et enfin à partir de 1941, par la RKO Radio Pictures. Dans les années 1940-1950, Sam offrit à John Ford et Howard Hawks l'occasion de réaliser leurs meilleurs films. Il s'était mariée en 1925 avec Frances Howard : leur fils, Samuel Goldwyn Junior devint également producteur et fonda The Samuel Goldwyn Company (SGC). Le producteur-exécutif de Showtime, John Howard Goldwyn, est le petit-fils de Samuel Goldwyn.

Filmographie

Période Goldwyn Pictures (1917-1923)

  • 1917 : Presque mariés (Nearly Married) de Chester Withey
  • 1917 : Polly of the Circus
  • 1917 : The Fighting Odds
  • 1917 : Sunshine Alley
  • 1917 : The Cinderella Man
  • 1918 : The Beloved Traitor
  • 1918 : The Floor Below 
  • 1918 : All Woman
  • 1918 : Laughing Bill Hyde
  • 1918 : A Perfect 36
  • 1918 : The Hell Cat
  • 1918 : A Perfect Lady
  • 1918 : The Racing Strain
  • 1918 : Les Jeux du sort (The Turn of the Wheel) de Reginald Barker
  • 1919 : Lord and Lady Algy
  • 1919 : Almost a Husband
  • 1920 : The Truth
  • 1920 : Water, Water Everywhere
  • 1920 : The Paliser Case
  • 1920 : Partners of the Night
  • 1920 : Jes' Call Me Jim
  • 1920 : Scratch My Back de Sidney Olcott
  • 1920 : Cupid the Cowpuncher
  • 1920 : Satan (The Penalty)
  • 1921 : What Ho, the Cook
  • 1921 : Le Piège (The Highest Bidder) de Wallace Worsley
  • 1921 : A Tale of Two Worlds
  • 1921 : L'as de cœur (The Ace of Hearts)
  • 1921 : Don't Neglect Your Wife
  • 1921 : Oh Mary Be Careful
  • 1921 : Doubling for Romeo
  • 1922 : Watch Your Step
  • 1922 : Un père (Remembrance), de Rupert Hughes
  • 1922 : Sherlock Holmes
  • 1922 : Head Over Heels
  • 1922 : Mr. Barnes of New York
  • 1922 : Hungry Hearts
  • 1922 : A Blind Bargain
  • 1922 : Broken Chains
  • 1923 : The Christian
  • 1923 : Lost and Found on a South Sea Island
  • 1923 : Trois femmes pour un mari (The Eternal Three) de Marshall Neilan et Frank Urson
  • 1923 : Unseeing Eyes
  • 1923 : The Day of Faith de Tod Browning

Période Samuel Goldwyn Productions (1923-1959)

Publié dans Métiers du Spectacle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article