Greven Alfred

Publié le par Mémoires de Guerre

Alfred Greven fut le directeur de la Continental-Films à sa création le 3 avril 1940 (auparavant il travaillait pour l'UFA). La Continental-Films était la société de production de cinéma français financé par les allemands durant l'occupation.
Alfred Greven (au centre)
Alfred Greven (au centre)

Alfred Greven (au centre)

Greven devient membre de la Jagdgeschwader II en 1917. Afred Greven était devenu l'ami d'Hermann Göring durant la Première Guerre mondiale et avait été directeur de production à la UFA en 1939. La Continental-Films était la société de production de cinéma français mise en place par les Allemands durant l'Occupation. Nommé par Joseph Goebbels, il arrive à Paris en septembre 1940 pour diriger la Continental

Il crée ensuite la SOGEC, société d'exploitation des réseaux de salles de cinéma qu'elle « acquiert » des Juifs, puis l'ACE, filiale de la UFA dédiée à la distribution de films depuis 1926. En tant que producteur, il finança des films audacieux comme Le Corbeau de Henri-Georges Clouzot ou Au bonheur des dames d'André Cayatte d'après Émile Zola, auteur mis à l'index par les nazis. Il n'aurait pas été inquiété à la Libération et aurait continué à exercer le métier de producteur après la guerre. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article