Iotti Nilde

Publié le par Mémoires de Guerre

Leonilde « Nilde » Iotti, née le 10 avril 1920 à Reggio d'Émilie et morte le 4 décembre 1999 à Poli, est une femme d'État italienne, membre du Parti communiste italien (PCI), présidente de la Chambre des députés de 1979 à 1992.

Iotti Nilde
Iotti Nilde
Iotti Nilde
Iotti Nilde

Candidate à l'élection présidentielle italienne de 1992, elle ne parvient pas, cependant, à se faire élire à la présidence de la République. Considérée comme étant l'une des personnalités politiques les plus influentes de son temps, en Italie, Nilde Iotti reste connue pour avoir été la première femme ayant assumé l'une des plus hautes charges de la République italienne. Née à Reggio d'Émilie, Nilde Iotti prend part au mouvement de résistance contre les envahisseurs nazis pendant la Seconde Guerre mondiale. Après la fin de la guerre et le référendum mettant fin au règne de la maison de Savoie, en 1946, elle est membre de l'Assemblée constituante et l'un des 75 membres chargés de rédiger la Constitution républicaine de l'Italie.

En 1948, elle devient membre du Parti communiste italien (PCI) et députée à la Chambre des députés. En juin 1979, Nilde Iotti est élue à la présidence de la Chambre, étant la première femme élue à ce poste mais également la troisième communiste assumant la troisième charge de la République. Chargée, en 1987, de former un gouvernement par le président de la République, Francesco Cossiga, elle échoue, manquant de peu de devenir présidente du Conseil des ministres, quand bien même elle était une femme et membre du PCI. En avril 1992, après les élections générales, elle ne se présente pas à sa succession de présidente de la Chambre et laisse sa place à l'ancien ministre Oscar Luigi Scalfaro.

En 1992, un mois après avoir quitté le perchoir de l'assemblée, elle déclare sa candidature et est en tête dans les quatre premiers tours avant d'être battue au seizième tour de scrutin par son successeur à la Camera, Oscar Luigi Scalfaro. Elle a connu avec Palmiro Togliatti, secrétaire national du PCI, une longue liaison qui dura jusqu'à la mort de ce dernier en 1964 : cette relation est rendue publique en 1948, à l'occasion de la tentative d'assassinat de Togliatti, quelques jours après les élections générales italiennes. La nouvelle est fraîchement accueillie par l'opinion publique en Italie, de nombreux communistes compris, parce qu'à l'époque Togliatti était marié avec Rita Montagnana.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article