Laissez-passer

Publié le par Bertrand Tavernier

Laissez-passer est un film français réalisé par Bertrand Tavernier, sorti en 2002. À Boulogne en 1943, parmi les épreuves dont un bombardement des usines Renault, la concurrence entre les industries cinématographiques française et allemande (la Continental) pour recruter les talents littéraires pour des scénarios. Ce film donne une représentation des conditions de tournage des plateaux parisiens pendant l'Occupation.

La sortie du film a fait l'objet d'une bataille judiciaire entre Bertrand Tavernier et Jean Devaivre. Ce dernier assigna la production du film en justice, jugeant que l'on ne reconnaissait pas sa qualité de coauteur, et que des éléments de sa propre histoire y avaient été déformés. Réclamant l'interdiction de sortie du film et des dommages et intérêts, il n'obtiendra que l'ajout de la mention "Le scénario de Jean Cosmos et Bertrand Tavernier est inspiré notamment des mémoires de Jean Devaivre" à la toute fin du générique.

Le film retraçant l'histoire réelle du cinéma français durant l'Occupation, de nombreux personnages ayant existé sont présents dans le film. Il en résulte que le film dispose de 115 rôles parlants, l'un des records pour un long métrage français. Marie Desgranges, qui campe le personnage de Simone Devaivre, est également l'interprète de la chanson du générique de fin.

Laissez-passer, Bertrand TavernierLaissez-passer, Bertrand Tavernier

Laissez-passer, Bertrand Tavernier

videoFiche technique
 

  • Titre : Laissez-passer
  • Réalisation : Bertrand Tavernier
  • Scénario : Jean Cosmos et Bertrand Tavernier, d'après les mémoires de Jean-Devaivre
  • Production : Frédéric Bourboulon, Alain Sarde et Christine Gozlan
  • Budget : 104 millions de francs
  • Musique : Antoine Duhamel ; Je crois l'entendre encore (Bizet, Les Pêcheurs de perles) par Tino Rossi
  • Photographie : Alain Choquart
  • Montage : Sophie Brunet
  • Décors : Émile Ghigo
  • Costumes : Valérie Pozzo di Borgo
  • Pays d'origine : France
  • Format : Couleurs - 2,35:1 - Stéréo - 35 mm
  • Genre : Drame, guerre
  • Durée : 170 minutes
  • Dates de sortie : 9 janvier 2002 (France), 23 janvier 2002 (Belgique)


videoDistribution
 

  • Jacques Gamblin : Jean-Devaivre
  • Denis Podalydès : Jean Aurenche
  • Charlotte Kady : Suzanne Raymond
  • Marie Desgranges : Simone Devaivre
  • Ged Marlon : Jean-Paul Le Chanois
  • Philippe Morier-Genoud : Maurice Tourneur
  • Laurent Schilling : Charles Spaak
  • Maria Pitarresi : Reine Sorignal
  • Christian Berkel : Alfred Greven
  • Richard Sammel : Richard Pottier
  • Marie Gillain : Olga
  • Olivier Gourmet : Roger Richebé
  • Philippe Saïd : Pierre Nord
  • Liliane Rovère : Mémaine
  • Götz Burger : Bauermeister
  • Serge Riaboukine : Louis Née
  • Didier Sauvegrain : Armand Thirard
  • Thierry Gibault : Paul Maillebuau
  • Christophe Odent : Pierre Bost
  • Olivier Brun : Jacques Dubuis
  • Pierre Lacan : Louis Devaivre
  • Jean-Yves Roan : René Fléchard
  • Bruno Raffaelli : Glinglin
  • Jean-Claude Calon : Marcel
  • Herrade : Une femme de l'hôtel du Square
  • Viviane Crausaz : Une femme de l'hôtel du Square
  • Noëlle Cazenave : Arlette
  • Jörg Schnass : Le major allemand
  • Dominique Paciti : L'infirmière chef
  • Dominique Dubreuil : Le médecin pouponnière
  • Pascal Leguennec : Fred
  • Eric Petitjean : Roger
  • Michel Charvaz : Georges Million
  • Jean-Yves Ruf : Albert
  • Jean-Paul Audrain : Arrignon
  • Emmanuelle Bataille : Une femme (8 hommes)
  • Guillaume Viry : Le garde champêtre
  • Vincent Schmitt : Léon
  • Valérie Dermagne : Paula (actrice 8 hommes))
  • Jean-Luc Buquet : Le gardien de la Continental
  • Hans-Werner Meyer : Von Schertell
  • Betty Teboulle : Mme Carpentier
  • Philippe Duclos : Marcel Byrau
  • Radu Duda : Andrejew
  • Niels Dubost : Didot
  • Pierre Berriau : Mickey
  • François Loriquet : Douillet
  • Philippe Frécon : Bébert
  • Jean-Christophe Chavanon : Le pompier de service
  • Philippe Polet : Arthur
  • Richard Guedj : Jules
  • Claude Aufaure : Roland-Manuel
  • Valérie Baurens : Marinette Burguiere
  • Jean-Pierre Leonardini : Laurencie
  • Daniel Gerno : Camille
  • Françoise Sage : Agathe
  • Jean-Claude Frissung : Foulioux
  • Tonio Descanvelle : René Wheeler
  • Sébastien Thiéry : André Cayatte
  • Daniel Dublet : Le policier arrestation
  • Wolfgang Pissors : L'Allemand arrestation
  • Daniel Herzog : Michel Simon
  • Géraldine Salès : La jeune fille bonheur 1
  • Noémie Dalies : La jeune fille bonheur 2
  • Béatrice Guerrero : La jeune fille bonheur 3
  • Henri Attal : Raoul
  • Patrice Verdeil : Le menuisier
  • Françoise Bette : La mère de Devaivre
  • Lara Guirao : La chanteuse de rue
  • Jean Le Ber : Le violoniste
  • Renato Tocco : L'accordéoniste
  • Frédéric Bourboulon : Un passant du métro
  • Christina Crevillén : La vendeuse de l'épicerie
  • Isabelle Olive : La femme de l'épicerie
  • Daniel Langlet : Masson
  • Daniel Delabesse : Claude Autant-Lara
  • Tania Torrens : Marraine
  • Jacques Bondoux : L'homme théâtre 1
  • Philippe Lebas : L'homme théâtre 2
  • Christophe Calmel : L'homme théâtre 3
  • Jacques Boudet : Le patron du bistrot
  • Philippe Meyer : Le modèle Maigret
  • Christophe Rouzaud : Le policier repérages
  • Patrick Brossard : Gastyne
  • Alain Ollivier : Le médecin de la Continental
  • Stefan Elbaum : Le comparse de Pierre Nord
  • Patrick Courteix : Le cheminot du fourgon à vélos
  • Iddo Goldberg : Le pilote Lysander
  • Robert Glenister : Captain Townsend
  • Tim Pigott-Smith : Fleming
  • Toby Sedgwick : Thomson
  • Jeremy Child : Jeremy
  • Jonathan Kydd : Dispatcher Dakota
  • Stéphane Butet : L'employé de la gare de Moulins
  • Max Morel : Le policier de la Continental #1
  • Antoine Coesens : Le policier de la Continental #2
  • Gilles Gaston-Dreyfus : René Blech
  • Jean-Michel Noirey : Jussieu
  • Frédéric Nouhaud : Le policier prison
  • Philippe Ivancic : L'accessoiriste "Caves"


DécorationRécompenses
 

  • Prix du meilleur acteur (Jacques Gamblin) et de la meilleure musique, ainsi que nomination à l'Ours d'or, lors du Festival de Berlin 2002.
  • Prix du meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur scénario et meilleur second rôle masculin (Denis Podalydès), lors du Festival international du film de Fort Lauderdale (Floride, USA) 2002.
  • Nomination aux Césars de la meilleure musique et des meilleurs décors en 2003.

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article