Le Père Goriot

Publié le par Jacques de Baroncelli

Le Père Goriot est un film français de Jacques de Baroncelli, sorti en 1921, adapté du roman Le Père Goriot d'Honoré de Balzac. Un vieil homme vit correctement dans la pension tenue par Madame Vauquer où habitent également un étudiant en médecine, un ancien bagnard dissimulé sous des allures de bourgeois (Vautrin) et un jeune aristocrate sans le sous. Ce vieillard, le père Goriot, reçoit clandestinement deux jeunes femmes élégantes qui sont ses filles, richement mariées, mais toujours en quête d'argent. Elles viennent soutirer à leur père ses dernières économies pour payer leurs dettes, jusqu'à ce que leur père en soit réduit à changer de chambre.

Goriot se contente d'une mansarde, mange moins, et tombe malade. Eugène de Rastignac, son voisin essaie de lui porter secours. Il se lie avec une de ses filles à la grande joie du vieil homme qui croit pouvoir vivre avec le jeune couple. Mais la rapacité de ses deux filles a raison de sa santé et lorsqu'il espère leur visite au moment de sa mort, il n'a plus que Rastignac à ses côtés. Le jeune homme réunit ses économies et celles d'un étudiant en médecine pour enterrer le vieillard. Rastignac suit seul l'enterrement de Goriot au cimetière du Père-Lachaise et c'est de là qu'il lance sa célèbre formule en contemplant Paris à ses pieds : « À nous deux, maintenant ».

Le père Gloriot de Jacques de Baroncelli
Le père Gloriot de Jacques de Baroncelli

Le père Gloriot de Jacques de Baroncelli

Fiche technique

  • Scénario : Jacques de Baroncelli, d'après le roman d'Honoré de Balzac
  • Réalisateur : Jacques de Baroncelli
  • Décors : Fernand Delattre
  • Photographie : Alphonse Gibory
  • Producteur : Films d'Art
  • Pays : français
  • Format : noir et blanc – muet – 1,33:1 – 35 mm
  • Genre : drame
  • Durée : 70 minutes
  • Année de production : 1921
  • Date sortie : France – 2 décembre 1921

Distribution

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article