Lüling Günter

Publié le par Roger Cousin

Lüling GünterGünter Lüling, né le 25 octobre 1928 à Varna en Bulgarie, est un théologien, philosophe et philologue allemand. Fils d'un missionnaire, il est élevé en Allemagne. À l'âge de 14 ans, il est sanctionné pour avoir refusé d'exercer des responsabilités au sein de la Hitlerjugend. Il sera plus tard prisonnier de guerre. Il passe son baccalauréat en 1949 et entreprend des études de théologie protestante, de l'Ancien Testament, du Latin, du Grec, de l'Araméen et de l'Arabe et passe son diplôme en 1957. Il se marie en 1960 avec Hannelore, qui deviendra sa collaboratrice.

De 1962 à 1965, Lüling dirige le Goethe-Institut à Alep, où il apprend l'Arabe dialectal. À son retour en Allemagne, il travaille comme assistant à l'Université et en 1970 il présente sa thèse sur l'interprétation de quelques sourates comme anciens hymnes chrétiens d'origine arienne. L'œuvre reçoit la meilleure note (eximium opus), équivalent théoriquement à son acceptation automatique. Toutefois, le chercheur orientaliste Anton Spitaler obtient l'exclusion de Lüling qui doit abandonner l'Université. Deux ans plus tard, une version augmentée de la même thèse est refusée à nouveau. Il décide de publier à compte d'auteur Sur le Coran primitif. Il continue par la suite à travailler de façon autonome.

Publié dans Scientifiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article