Menichelli Pina

Publié le par Mémoires de Guerre

Pina Menichelli (née le 10 janvier 1890 à Castroreale, dans la province de Messine, en Sicile et morte le 29 août 1984 (à 94 ans) à Milan) est une actrice cinématographique italienne de l'époque du cinéma muet. Avec Lyda Borelli et Francesca Bertini, elle symbolise le phénomène italien de la diva. 

Menichelli Pina
Menichelli Pina
Menichelli Pina
Menichelli Pina

Carrière

Après quelques expériences théâtrales, Pina Menichelli entame une carrière cinématographique dans la maison de production romaine Cines, une des plus importantes de l'époque où, entre 1913 et 1914, elle joue de nombreux rôles. Le metteur en scène Giovanni Pastrone la remarque, et lui fait tourner, en 1915, Le Feu qui sera son premier film à succès au sein des studios de production Itala Film de Turin. Le film obtient un énorme succès et la Minechelli, parfaite (aussi physiquement; on pense à sa coiffure de hibou) où elle campe le rôle d'une cruelle et sensuelle ensorceleuse, s'imposant dès lors, comme la femme fatale par excellence du cinéma italien. L'année suivante, elle est la protagoniste de Tigre royal (toujours dirigée par Pastrone), où elle interprète le personnage d'une intrigante comtesse, rôle qui confirmera ses talents d'actrice de femme fatale. Parmi les autres films à succès, réalisés avec l'Itala, on peut citer La moglie di Caudio et Mèche d'or en 1918 et Il padrone delle ferriere en 1919.

Ensuite, elle est engagée par la Rinascimento Film (maison fondée à Rome par le baron Carlo Amato, qui deviendra ensuite son mari) et tourne Il giardino delle voluttà (1917), La storia di una donna et Il romanzo di un giovane povero en (1920), La seconda moglie (1922), La donna e l'uomo e La biondina (1923). Toujours en 1923, lasse d'interpréter les mêmes personnages de séductrices voluptueuses et d'héroïnes tourmentées, elle travaille avec brio à deux films comiques : la dame de chez Maxim's et Occupati d'Amelia qui étonneront les critiques et le public. Après la sortie de ces deux productions burlesques, Menichelli se retire de toute activité artistique pour se consacrer à ses devoirs de mère et d'épouse sereine, et le « besoin d'anonymat » deviendra son mot d'ordre. La mort de cette troublante et talentueuse actrice passa tout aussi inaperçue. Elle est la sœur de la chanteuse et actrice Dora Menichelli. 

Filmographie

  • 1913 : Audace et timidité de Grosventre
  • 1913 : La Barque nuptiale
  • 1913 : La Porte close
  • 1913 : Le Banquier : Noretta
  • 1913 : Le Contraste
  • 1913 : Le Repentir d'une mère
  • 1913 : Le Roman
  • 1913 : Le Saut du loup
  • 1913 : Le Sérum du Docteur Kéan
  • 1913 : Les Contrebandiers mystérieux
  • 1913 : Mains inconnues
  • 1913 : Une tragédie au cinéma en Carnaval
  • 1913 : Vie d'artiste
  • 1913 : Zuma the Gypsy
  • 1914 : Cabiria
  • 1914 : Scuola d'eroi : Rina Larive
  • 1914 : Giovinezza trionfa !
  • 1914 : I misteri del castello di Monroe
  • 1914 : Jeunesse !
  • 1914 : Julius Caesar
  • 1914 : L'Hôte de minuit
  • 1914 : La Parole qui tue
  • 1914 : Le Cri de l'innocence
  • 1914 : Maternita tragica
  • 1914 : Ninna nanna
  • 1914 : Sacrifice paternel
  • 1914 : Serment de haine
  • 1914 : Turbine d'odio
  • 1914 : Vengeance de fille
  • 1915 : Alla deriva
  • 1915 : Alma mater d'Enrico Guazzoni
  • 1915 : Fior di male
  • 1915 : Il sottomarino n. 27
  • 1915 : La Casa di nessuno
  • 1915 : La morta del lago
  • 1915 : Papà
  • 1915 : Per amore di Jenny
  • 1916 : La Tigresse royale : Comtesse Natka
  • 1916 : Le Feu de Giovanni Pastrone : Poète
  • 1916 : Vincolo segreto
  • 1917 : La trilogia di Dorina : Dorina
  • 1918 : Il giardino incantato
  • 1918 : La Faute
  • 1918 : La moglie di Claudio : Cesraina Ruper
  • 1918 : La Passagère (La Passaggera)
  • 1918 : Mèche d'or
  • 1918 : Una sventatella
  • 1919 : Il padrone delle ferriere : Clara de Beaulieu
  • 1919 : Noris
  • 1920 : Il romanzo di un giovane povero : Margherita
  • 1920 : L'Histoire d'une femme : Beatrice
  • 1920 : La Disfatta dell'Erinni
  • 1921 : Illusions
  • 1921 : L'Età critica
  • 1921 : La Verità nuda
  • 1922 : La Seconde Madame Tanqueray
  • 1923 : L'Ospite sconosciuta
  • 1923 : La Biondina : La Biondina
  • 1923 : La Dame de chez Maxim's d'Amleto Palermi : La Môme crevette
  • 1923 : La Donna e l'uomo
  • 1923 : Une page d'amour
  • 1925 : Occupe-toi d'Amélie : Amelia

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article