Moulière Jacky

Publié le par Roger Cousin

Moulière Jacky Jacky Moulière, ou Jacques Moulières, est un acteur et chanteur de rock français des années 1960, né le 15 avril 1944 à Villeneuve-le-Roi (Val-de-Marne). Jacky Moulière apparaît d'abord au cinéma, sous le nom de Jacques Moulières, dans des films des années 1950 où il joue des rôles d'enfant comme Chiens perdus sans collier (Jean Delannoy 1955) ou Les Assassins du Dimanche (Alex Joffé 1955). En 1962, il interprète un jeune guitariste de rock 'n' roll aux côtés de Sylvie Vartan dans Un clair de lune à Maubeuge, film dans lequel joue aussi Henri Salvador, qui le signera la même année sur son label.

Sa carrière discographique démarre en janvier 1963 avec un premier disque distribué sous le label "Salvador" Il est le compositeur et auteur de plusieurs chansons. Il connaît un succès immédiat grâce à une adaptation de "Next Door To An Angel", morceau américain de Neil Sedaka qui devient en français "A deux pas d'un ange". Au printemps, il frappe fort avec le deuxième disque qui contient une adaptation : "C'est la seule fille que j'aime" ("He's Sure The Boy I Love" des Crystals) et une création : "Commande Baby". Pour l'été, c'est encore le succès avec un troisième disque contenant deux adaptations : "Un beau jour" ("One Fine Day" des Chiffons), "Danse le Birdland" ("Birdland" de Chubby Checker), et deux de ses compositions : "Valérie" (l'un des tubes de cet été-là) et "Ma première chanson" (ballade sentimentale).

Quatrième disque pour la rentrée 63 avec "Lam' Di Lam'" ("Mickey's Monkey" de Smokey Robinson & the Miracles). Malgré ses talents de chanteur et de compositeur et malgré la qualité de ses adaptations, le succès ne sera bientôt plus au rendez-vous. En effet, en 1964, dans la mouvance dite "yéyé", la concurrence est acharnée. C'est une période d'effervescence sociale et commerciale, et les modes se succèdent à un rythme effréné. À l'été 1964, Jacky Moulière connaît encore un ultime gros succès avec le très tonifiant "Drôl'ment sympa !", sur un 45 tours 4 titres intitulé "Jacky chante Moulière", chez RIGOLO, la seconde maison de disques d'Henri Salvador.

Filmographie

  • 1954 : Les Fruits sauvages, de Hervé Bromberger : Frédéric
  • 1954 : Obsession, de Jean Delannoy : Enfant Bernardin
  • 1954 : La Belle Otero (La Bella Otero), de Richard Pottier : Le groom français
  • 1955 : Les Amants du Tage, de Henri Verneuil : Manuel
  • 1955 : Le Dossier noir, de André Cayatte : Marcel
  • 1955 : Chiens perdus sans collier, de Jean Delannoy : Gérard Lecarnoy
  • 1955 : L'Affaire des poisons, de Henri Decoin : L'enfant
  • 1956 : Les Assassins du dimanche, de Alex Joffé : Toto
  • 1956 : La Meilleure Part, de Yves Allégret
  • 1957 : Reproduction interdite (aka "Meurtre à Montmartre"), de Gilles Grangier : Jean-Pierre Kelber
  • 1957 : La Route joyeuse (The Happy Road), de Gene Kelly : Child
  • 1958 : Sans famille, de André Michel : Mathias
  • 1958 : Les Jeux dangereux, de Pierre Chenal : Couscous
  • 1959 : Les Amants de demain, de Marcel Blistène
  • 1960 : Pantalaskas, de Paul Paviot
  • 1960 : Les Loups dans la bergerie, de Hervé Bromberger
  • 1962 : Un clair de lune à Maubeuge, de Jean Chérasse : Le guitariste rock


Publié dans Chanteurs-Chanteuses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article