Natanson Jacques

Publié le par Roger Cousin

Jacques Natanson, né à Asnières-sur-Seine le 15 mai 1901 et mort à Le Bugue le 19 mai 1975, est un écrivain, réalisateur, scénariste et dialoguiste français. 

Natanson Jacques

Il n'est encore qu'un adolescent quand il commence à écrire des pièces de théâtre qui connaissent un grand succès à Paris, comme "L'Âge heureux" en 1922 et surtout "Le greluchon délicat" en 1925. Sa pièce "L'infidèle éperdu" a été choisie par Gustave Quinson pour inaugurer le théâtre de la Michodière le 16 novembre 1925. Cette activité d'auteur dramatique le met en contact avec le monde du cinéma, pour lequel il adapte en 1929 "Le greluchon délicat", renommé pour l'occasion "Anschluß um Mitternacht". Il exerce ensuite les fonctions de directeur artistique sur plusieurs films avant de participer en 1931 au scénario de "Un soir de rafle" aux côtés de Henri-Georges Clouzot et Henri Decoin. Il s'essaie aussi à la réalisation avec "La Fusée" en 1933, "Maître Bolbec et son mari" l'année suivante, "Le Clown Bux" en 1935, puis "Les Gais lurons" en 1936.

Mais il préfère revenir à l'écriture et rédige les dialogues de longs-métrages comme "Michel Strogoff" en 1935 puis le scénario de "Salonique, nid d'espions" de Georg Wilhelm Pabst en 1936. Il sera surtout connu pour sa collaboration avec le réalisateur Max Ophüls, pour lequel il écrit de nombreux scénarios et dialogues, notamment pour "La Ronde" (1951, qui lui vaut une nomination aux Oscars), "Le Plaisir" (1952) et "Lola Montès" (1955). En 1941, son portrait est affiché dans l'exposition "Les Juifs et la France" dans la section "Les Juifs, maîtres du cinéma français" accompagnée de ce texte : « Les "créateurs" juifs imposaient des Juifs dans les films français au détriment des acteurs et des techniciens français. » L'une de ses pièces les plus connues, "Le greluchon délicat", a été reprise dans l'émission Au théâtre ce soir en 1978 et son roman "La Nuit de Matignon" a été adapté à la télévision en 1982.

Théâtre

  • 1921 : L'âge heureux
  • 1922 : L'enfant truqué
  • 1923 : Les Amants saugrenus
  • 1925 : Le greluchon délicat
  • 1925 : L'infidèle éperdue, théâtre de la Michodière, 17 novembre
  • 1927 : Knock Out de Jacques Natanson et Jacques Théry, théâtre Édouard VII
  • 1929 : Je t'attendais, théâtre Michel
  • 1933 : Fabienne
  • 1934 : Michel
  • 1947 : Un valet de comédie

Romans

  • Manigances, éditions de la Nouvelle France, 1946
  • Le Club des Ex, éditions du Bateau ivre, 1948
  • La nuit de Matignon, Calmann-Lévy, 1960

Filmographie

Réalisation

  • 1933 : La Fusée (et scénario)
  • 1934 : Maître Bolbec et son mari
  • 1935 : Le Clown Bux
  • 1936 : Les Gais lurons (et dialogues), co-réalisé avec Paul Martin

Scénarios et dialogues

  • 1933 : Volga en flammes de Victor Tourjanski
  • 1934 : L'amour en cage de Karel Lamač et Jean de Limur
  • 1936 : Salonique, nid d'espions (Mademoiselle Docteur) de Georg Wilhelm Pabst
  • 1939 : De Mayerling à Sarajevo de Max Ophüls
  • 1946 : Vertiges de Richard Pottier
  • 1948 : Nuit blanche de Richard Pottier
  • 1950 : La Ronde de Max Ophüls
  • 1951 : Le Plaisir de Max Ophüls
  • 1952 : La Dame aux camélias de Raymond Bernard

Dialogues

  • 1930 : Monsieur le duc de Jean de Limur
  • 1931 : Un soir de rafle de Carmine Gallone
  • 1932 : Ne sois pas jalouse de Augusto Genina
  • 1933 : Incognito de Kurt Gerron
  • 1933 : L'Ordonnance de Victor Tourjansky
  • 1933 : Paprika de Jean de Limur
  • 1933 : Une femme au volant de Pierre Billon et Kurt Gerron
  • 1934 : La Chanson de l’adieu de Géza von Bolváry et Albert Valentin
  • 1934 : Les Nuits moscovites de Alexis Granowski
  • 1934 : Quadrille d'amour de Richard Eichberg et Germain Fried
  • 1935 : Michel Strogoff de Jacques de Baroncelli et Richard Eichberg
  • 1935 : Les Yeux noirs de Victor Tourjansky
  • 1935 : Valse éternelle de Max Neufeld
  • 1936 : La Garçonne de Jean de Limur
  • 1936 : Tarass Boulba de Alexis Granowski
  • 1937 : La Bataille silencieuse de Pierre Billon
  • 1937 : Forfaiture de Marcel L’Herbier
  • 1938 : Accord final de Ignacy Rosenkranz
  • 1938 : Tempête sur l'Asie de Richard Oswald
  • 1945 : Sérénade aux nuages de André Cayatte
  • 1947 : Après l'amour de Maurice Tourneur
  • 1948 : Ainsi finit la nuit de Emil-Edwin Reinert
  • 1949 : Agnès de rien de Pierre Billon
  • 1949 : Rendez-vous avec la chance de Emil-Edwin Reinert
  • 1950 : L'aiguille rouge de Emil-Edwin Reinert
  • 1953 : Dortoir des grandes de Henri Decoin
  • 1954 : La Rage au corps de Ralph Habib
  • 1955 : Lola Montès de Max Ophüls

Scénarios

  • 1929 : Anschluss Um Mitternacht de Mario Bonnard
  • 1934 : Le Greluchon délicat de Jean Choux
  • 1937 : Under Secret Orders de Edmond T. Gréville

 

Publié dans Métiers du Spectacle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article