Naumann Erich

Publié le par Mémoires de Guerre

Erich Naumann (né le 29 avril 1905 à Meissen en Saxe ; exécuté le 7 juin 1951 à Landsberg am Lech) était SS-Brigadeführer et major-général de la police, SD-Oberabschnittsführer, de novembre 1941 à mars 1943 chef de l'Einsatzgruppe B responsables d'exécutions de masse dans le sillage de l'armée sur la partie centrale du front de l'Est. 

Naumann Erich
Naumann Erich

Naumann est rentré au NSDAP en 1929. D'abord dans la SA, il a intégré la SS après la Nuit des Longs Couteaux. À partir de 1935, il est devenu chef SS permanent. La même année a commencé la collaboration entre la SD et la SS. Naumann est devenu chef du département au bureau III du bureau principal de la SD. Son prédécesseur y était Heinz Jost. Après différents lieux d'intervention, Naumann a exercé comme inspecteur de la Sicherheitspolizei et de la SD à Nuremberg. Au cours de la campagne de Pologne, Naumann a pris en charge dans le cadre de opération Tannenberg la direction de l'Einsatzgruppe VI. La tâche des Einsatzgruppen était « le combat contre tous les éléments hostiles au Reich en arrière des troupes combattantes » et en même temps l'extermination complète de la résistance polonaise.

Après l'opération Barbarossa, Naumann a été en novembre 1941 commandant de l'Einsatzgruppe B succédant à Arthur Nebe. L'Einsatzgruppe B opérait sur la partie centrale du front de l'Est (Biélorussie). En novembre 1941, il adressé un rapport à Adolf Eichmann dans lequel il établissait qu'il était responsable de la mort de 17 256 personnes à Smolensk. Il notait que son Einsatzgruppe possédait trois camions à gaz « utilisés pour exterminer des êtres humains ». Les exécutions de masse de Juifs et de Tziganes ont fait plus de 3 500 victimes au cours du seul mois de mars 1942. En décembre 1942, Naumann a communiqué à Berlin un bilan de 134 298 exécutions. Entre septembre 1943 et juillet 1944, Naumann était commandant de la Sicherheitspolizei et de la SD dans les Pays-Bas occupés.

Après 1945

Après la fin de la guerre, Erich Neumann a été arrêté et condamné à mort en 1948 lors du procès des Einsatzgruppen à Nuremberg. Il a été exécuté le 7 juin 1951 en même temps qu'Oswald Pohl, Otto Ohlendorf, Paul Blobel et Werner Braune à la prison de Landsberg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article