Potez Henry

Publié le par Roger Cousin

Potez Henry Henry Potez (Méaulte 30 septembre 1891-Paris 9 novembre 1981 (à 90 ans)) fut, avec Marcel Bloch (Dassault), l'inventeur de l'hélice aérienne Potez-Bloch qui, à partir de 1917, équipa la majorité des avions alliés. Ancien élève de Supaéro, promotion 1911, il a fait partie des 5 premières promotions de cette école créée en 1909, dont plusieurs noms d'ingénieurs sont encore connus aujourd'hui : Raoul Badin, Henri Coandă, Marcel Dassault (Bloch). Avec Marcel Dassault ils créent l' "hélice éclair" qui surclasse les autres, elle est produite par des ébénistes du faubourg Saint-Antoine à Paris. L'armée de l'air retient cette hélice avec deux autres parmi 253 prototypes fabriqués en France.

En 1916 il crée avec Marcel Dassault la Société d'études aéronautiques, qui produira des avions. L'armée intéressée après la construction du quatrième exemplaire passe une commande de 1 000 avions. Le 11 novembre 1918 le premier avion sort d'usine : seuls 100 seront livrés. En 1919, il crée sa société qui, entre les deux guerres, fabrique de nombreux avions et hydravions. Initialement implantée en Seine-Saint-Denis, la société Aéroplanes Henry Potez s'installe à Méaulte près d'Albert dans la Somme, sur une superficie de 25 000 m2. Il y fait aussi construire un aérodrome. Il rachète l'entreprise d'Alessandro Anzani en 1923 qui fabrique les moteurs équipant les avions des frères Caudron.

Plusieurs appareils connurent un succès important comme les Potez 25, 39, 54, 62, 63. En 20 ans, 7 000 appareils sont sortis de ses chaînes de fabrication dont 4000 Potez 25. Le 13 juin 1930 un Potez 25 traverse la Cordillère des Andes avec Henri Guillaumet. Le 7 août 1936 le Front populaire (France) nationalise l'aéronautique, la société Potez est intégrée à la SNCAN (Société Nationale de Construction Aéronautique du Nord), dont il devient le directeur. Suite aux sommes perçues grâce à la nationalisation, avec Marcel Dassault et Abel-François Chirac (père de Jacques Chirac) leur banquier, ils réinvestissent dans la finance en fondant la Banque Commerciale de Paris. Pendant la seconde guerre mondiale, il s'installe au Domaine du Rayol à Rayol-Canadel-sur-Mer en zone libre.

Après la Seconde Guerre mondiale, la société Potez renaît à Argenteuil sous l'appellation Société des Avions et Moteurs Henry Potez mais elle ne joue plus le rôle majeur qu'elle avait avant la nationalisation. En 1955, le prototype d'avion civil court courrier à 4 turbopropulseurs, le P-840, est la dernière réalisation Potez qui ne trouve pas de clients : 10  exemplaires sont construit. Le P-840 est en concurrence avec Sud-Aviation SE 210 Caravelle qui fait son premier vol le 13 mai 1955. La société doit donc fermer ses portes. Maire de Méaulte de 1928 à 1940 et Conseiller général du canton d'Albert de 1930 à 1945. Il a été maire d'Albert de 1947 à 1959 et conseiller général du canton d'Albert de 1949 à 1961.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article