Prison de Landsberg

Publié le par Roger Cousin

La prison de Landsberg est une prison construite en 1910 dans la ville allemande de Landsberg am Lech au sud-ouest de la Bavière, à 65 km à l'ouest de Munich. Adolf Hitler y fut détenu pendant huit mois en 1924 après l'échec du putsch de la Brasserie l'année précédente à Munich. 

Prison de Landsberg

C'est dans cette prison qu'il dicta le texte de Mein Kampf à plusieurs de ses camarades emprisonnés, dont Rudolf Hess et Emil Maurice. Après la guerre, durant l'occupation de l'Allemagne par les Alliés, l'armée américaine en fera la « Prison pour criminels de guerre n° 1 ». Les premiers détenus pour crime de guerre furent envoyés à Landsberg en décembre 1945.

Au total, la prison abritera 110 prisonniers condamnés lors des procès de Nuremberg, 1 416 criminels de guerre des procès de Dachau et 18 des procès de Shanghai. En cinq ans et demi, 275 criminels de guerre y seront exécutés sous l'autorité des puissances occupantes (la République fédérale d'Allemagne ayant abolie la peine de mort dès sa création en 1949) dont les principaux condamnés à mort à l'issue du procès des Einsatzgruppen : Otto OhlendorfErich NaumannPaul Blobel ou Werner Braune y ont été pendus le 7 juin 1951.

La dernière pendaison, celle de Hans - Theodor Schmidt, eut lieu le 7 juin 1951. La prison pour criminel de guerre sera fermée en mai 1958 quand les derniers prisonniers, quatre anciens officiers SS, condamnés durant les procès des Einsatzgruppen, furent relâchés. Landsberg est aujourd'hui une prison gérée par le ministère bavarois de la Justice.

Prisonniers notables :
 

  • Sepp Dietrich
  • Hellmuth Felmy
  • Otto Hofmann
  • Karl-Adolf Hollidt
  • Rupert Mayer, Catholic priest
  • Hermann Hoth
  • Adolf Hitler
  • Waldemar Klingelhöfer
  • Alfried Krupp
  • Hans Heinrich Lammer
  • Wilhelm List
  • Martin Sandberger
  • Joachim Peiper
  • Gustav Adolf Steengracht von Moyland
  • Otto Steinbrinck
  • Walter Warlimont
  • Bernhard Weiss
  • Erhard Milch
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article