Renoir Pierre

Publié le par Mémoires de Guerre

Pierre Renoir est un acteur français, né le 21 mars 1885,au 18 rue Houdon, dans le 18e arrondissement de Paris, ville où il est mort le 11 mars 1952 (à 66 ans) dans le 9e arrondissement. Il est le fils du peintre Auguste Renoir et d'Aline Charigot et le frère du réalisateur Jean Renoir et du céramiste Claude Renoir. Il fut un ami et un proche collaborateur de l'acteur et metteur en scène Louis Jouvet

Renoir Pierre

Carrière

Né le 25 mars 1885 à 6 heures du soir. Il effectue sa scolarité à l'institution Sainte-Croix de Neuilly puis, très tôt intéressé par le théâtre, il entre au Conservatoire national d'art dramatique de Paris, d'où il sort, en 1907, avec un premier prix de tragédie. Il joue d'abord au boulevard. Peu intéressé par le cinéma muet, il tourne cependant, dès 1910, quelques petits rôles, notamment aux côtés de la tragédienne Véra Sergine, qu'il épouse le 23 décembre 1914 à 10 heure. En 1913, naît de cette union Claude Renoir, devenu directeur de la photographie. Grièvement blessé pendant la Première Guerre mondiale, il perd l'usage de l'avant-bras droit. Réformé, il reprend sa carrière de comédien. Il est engagé en 1928 par Louis Jouvet dans sa prestigieuse troupe, où il crée plusieurs pièces de Jean Giraudoux.

Après avoir divorcé de Véra Sergine le 24 octobre 1925, Pierre Renoir épouse le 18 novembre 1925 à 17 heure à une autre comédienne, Marie-Louise Iribe, avec laquelle il crée une société de production de films Les Artistes réunis. Après un nouveau divorce le 6 janvier 1933, il épouse une troisième comédienne, Elisa Ruis, le 28 août 1940 à 11 heure. À la naissance du cinéma parlant, il est convaincu par son frère Jean Renoir de travailler pour le cinéma. Il joue ainsi son premier grand rôle en 1932 dans La Nuit du carrefour dirigé par son frère Jean, en incarnant le commissaire Maigret. Jean Renoir l'a également dirigé dans La Fille de l'eau (1924), Madame Bovary (1933) et La Marseillaise (1938).

C'est en 1935, avec son rôle d'officier dans La Bandera, que lui vient une plus large reconnaissance. Incarnant souvent des officiers à l'écran, il apporte à ses rôles son charisme et son physique imposant. En novembre 1935, il joue Ulysse dans La guerre de Troie n'aura pas lieu de Jean Giraudoux (Louis Jouvet y jouait Hector). Au début de l'occupation allemande, il occupe avec Charles Dullin et Gaston Baty la tête de l'Association des directeurs de théâtre de Paris, un organisme unique et obligatoire créé en octobre 1940 sous la houlette allemande. Il y reste jusqu'en novembre 1943. En 1951, il joue pour la dernière fois aux côtés de son ami Louis Jouvet dans Knock. Jusqu'à sa mort, il a assuré l'administration du Théâtre de l'Athénée. Pierre Renoir est apparu dans près de 65 films. Il était le filleul du peintre Gustave Caillebotte, ami intime de son père Auguste Renoir.

Décès

Il meurt le 11 mars 1952 au 7 rue Frochot à Paris. Pierre Renoir repose au cimetière d'Essoyes (Aube), le village natal de sa mère, aux côtés de son père, de sa mère et de ses deux frères. 

Filmographie

Théâtre

  • 1908 : Parmi les pierres de Hermann Sudermann, Théâtre de l'Odéon
  • 1909 : Beethoven de René Fauchois, mise en scène André Antoine, Théâtre de l'Odéon
  • 1909 : Les Grands de Pierre Veber et Serge Basset, Théâtre de l'Odéon
  • 1912 : Le Mystère de la chambre jaune de Gaston Leroux, avec Léontine Massart, Théâtre de l'Ambigu
  • 1916 : L'Amazone de Henry Bataille, Théâtre de la Porte Saint-Martin
  • 1920 : Les Conquérants de Charles Méré, Théâtre de l'Ambigu
  • 1921 : Le feu qui reprend mal de Jean-Jacques Bernard, mise en scène Alexandre Arquillière, Théâtre Antoine
  • 1921 : La Passante d'Henry Kistemaeckers, mise en scène Marcel Varnel, Théâtre de Paris
  • 1924 : La Flambée d'Henry Kistemaeckers, Théâtre de Paris
  • 1924 : La Danse de minuit de Charles Méré, mise en scène Victor Francen, Théâtre de Paris
  • 1925 : Les Marchands de gloire de Marcel Pagnol et Paul Nivoix, Théâtre de la Madeleine
  • 1926 : Le Carrosse du Saint Sacrement de Prosper Mérimée, mise en scène Louis Jouvet, Comédie des Champs-Élysées
  • 1926 : Au grand large de Sutton Vane, mise en scène Louis Jouvet, Comédie des Champs-Élysées
  • 1928 : Siegfried de Jean Giraudoux, mise en scène Louis Jouvet, Comédie des Champs-Élysées
  • 1929 : Suzanne de Steve Passeur, mise en scène Louis Jouvet, Comédie des Champs-Élysées
  • 1929 : Jean de la Lune de Marcel Achard, mise en scène Louis Jouvet, Comédie des Champs-Élysées
  • 1929 : Amphitryon 38 de Jean Giraudoux, mise en scène Louis Jouvet, Comédie des Champs-Élysées
  • 1931 : L'Eau fraîche de Pierre Drieu la Rochelle, mise en scène Louis Jouvet, Comédie des Champs-Élysées
  • 1931 : Une taciturne de Roger Martin du Gard, mise en scène Louis Jouvet, Comédie des Champs-Élysées
  • 1932 : Domino de Marcel Achard, mise en scène Louis Jouvet, Comédie des Champs-Élysées
  • 1932 : La Margrave d'Alfred Savoir, mise en scène Louis Jouvet, Comédie des Champs-Élysées
  • 1933 : Intermezzo de Jean Giraudoux, mise en scène Louis Jouvet, Comédie des Champs-Élysées
  • 1933 : Pétrus de Marcel Achard, mise en scène Louis Jouvet, Comédie des Champs-Élysées
  • 1934 : Au grand large de Sutton Vane, mise en scène Louis Jouvet, Comédie des Champs-Élysées
  • 1934 : La Machine infernale de Jean Cocteau, mise en scène Louis Jouvet, Comédie des Champs-Élysées
  • 1934 : Amphitryon 38 de Jean Giraudoux, mise en scène Louis Jouvet, Théâtre de l'Athénée
  • 1934 : Tessa, la nymphe au cœur fidèle adaptation Jean Giraudoux d'après Basil Dean et Margaret Kennedy, mise en scène Louis Jouvet, Théâtre de l'Athénée
  • 1935 : La guerre de Troie n'aura pas lieu de Jean Giraudoux, mise en scène Louis Jouvet, Théâtre de l'Athénée
  • 1935 : Supplément au voyage de Cook de Jean Giraudoux, mise en scène Louis Jouvet, Théâtre de l'Athénée
  • 1935 : Knock ou le triomphe de la médecine de Jules Romains, mise en scène Louis Jouvet, Comédie des Champs-Élysées
  • 1937 : Le Château de cartes de Steve Passeur, mise en scène Louis Jouvet, Théâtre de l'Athénée
  • 1937 : Électre de Jean Giraudoux, mise en scène Louis Jouvet, Théâtre de l'Athénée
  • 1937 : L'Impromptu de Paris de Jean Giraudoux, mise en scène Louis Jouvet, Théâtre de l'Athénée
  • 1939 : Histoire de rire d'Armand Salacrou, Théâtre de la Madeleine
  • 1942 : Macbeth de William Shakespeare, mise en scène Gaston Baty, Théâtre Montparnasse
  • 1943 : La Légende du Chevalier d'André de Peretti Della Roca, mise en scène Julien Bertheau, Comédie-Française
  • 1945 : Le Soldat et la sorcière d'Armand Salacrou, mise en scène Charles Dullin, avec Sophie Desmarets, Daniel Lecourtois, Théâtre Sarah-Bernhardt
  • 1946 : Hamlet de William Shakespeare, mise en scène Jean-Louis Barrault, Théâtre Marigny
  • 1946 : Les Nuits de la colère d'Armand Salacrou, mise en scène Jean-Louis Barrault, Théâtre Marigny
  • 1947 : Dom Juan de Molière, mise en scène Louis Jouvet, Théâtre de l'Athénée
  • 1949 : Le Pain dur de Paul Claudel, mise en scène André Barsacq, Théâtre de l'Atelier

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article