Rognoni Raymond

Publié le par Mémoires de Guerre

Raymond Rognoni, de son nom complet Roch-Raymon Rognoni, est un comédien français né le 16 août 1892 à Paris (5e arr.) et mort le 26 septembre 1965 à Paris (7e arr.). Il a doublé la voix impérissable de Joyeux dans Blanche-Neige. 

Rognoni Raymond

Carrière

Il a été pensionnaire de la Comédie-Française de 1922 à 1929. Il fonda en 1924 l'Ecole Rognoni située dans le Vème arrondissement de Paris, au 24, rue du Cardinal Lemoine afin de protéger les jeunes acteurs en leur offrant une scolarité. En 2016, le Collège Rognoni et l'école primaire Rognoni (CM1 et CM2) est un établissement public de l'Education Nationale, destiné aux collégiens engagés dans une activité extra-scolaire intensive. 

Il accueille des élèves venant de la région francilienne qui pratiquent les arts vivants, danse, musique, tennis, patinage, gymnastique rythmique sportive (GRS), cirque, théâtre, comédie, etc. Les élèves sont sélectionnés sur la qualité de leur pratique artistique, sportive ou musicale ainsi que sur leurs résultats scolaires. Dans ce collège sont passés Benoît Magimel, Charles Aznavour ou Clovis Cornillac, Virginie Ledoyen et Maé-Bérénice Meïte. 

Filmographie

  • 1931 : L'Amour à l'américaine de Claude Heymann : le beau-père
  • 1931 : La Chauve-souris de Karel Lamač et Pierre Billon
  • 1931 : La Fortune de Jean Hémard
  • 1931 : Une nuit au paradis de Karel Lamač et Pierre Billon
  • 1932 : Plein la vue de Nico Lek et Edmond carlus - moyen métrage
  • 1933 : La Fille du régiment de Karel Lamač et Pierre Billon
  • 1933 : Plein aux as de Jacques Houssin
  • 1933 : Son autre amour de Constant Rémy et Alfred Machard
  • 1933 : Tambour battant de Arthur Robison et André Beucler
  • 1933 : Une femme au volant de Kurt Gerron et Pierre Billon
  • 1933 : L'École des auteurs de Germain Fried - court métrage
  • 1934 : L'Amour en cage de Karel Lamač et Jean de Limur : le directeur de la prison
  • 1934 : L'Aventurier de Marcel L'Herbier : le gardien-chef de la prison
  • 1934 : Cessez le feu de Jacques de Baroncelli
  • 1934 : Le Chéri de sa concierge de Giuseppe Guarino
  • 1934 : Dactylo se marie de René Pujol et Joe May : Gaillard
  • 1934 : La Maison dans la dune de Pierre Billon
  • 1934 : La Marche nuptiale de Mario Bonnard : l'hôtelier
  • 1934 : Turandot princesse de Chine de Gerhard Lamprecht et Serge Véber : le fruitier
  • 1934 : Votre sourire de Monty Banks et Pierre Caron
  • 1934 : Le Médecin malgré lui de Pierre Weill - court métrage
  • 1934 : Une cliente pas sérieuse ou Le Pharmacien de René Gaveau - court métrage
  • 1935 : La Fille de Mme Angot de Jean Bernard-Derosne : Cadet
  • 1935 : Promesses de René Delacroix
  • 1935 : Meute et Kangourous de René Delacroix - moyen métrage
  • 1935 : Papa Sandwich de Pierre Weill - court métrage
  • 1936 : L'Argent de Pierre Billon
  • 1936 : Au service du tsar de Pierre Billon
  • 1936 : La Guerre des gosses de Jacques Daroy et Eugène Deslaw : le père Lebrac
  • 1936 : La Madone de l'Atlantique de Pierre Weill
  • 1937 : Claudine à l'école de Serge de Poligny : un examinateur
  • 1938 : Conflit de Léonide Moguy
  • 1938 : Frères corses de Géo Kelber
  • 1938 : Grand-père de Robert Péguy
  • 1938 : Je chante de Christian Stengel
  • 1938 : La Maison du Maltais de Pierre Chenal : un badaud
  • 1938 : Paix sur le Rhin de Jean Choux
  • 1938 : Vidocq de Jacques Daroy
  • 1939 : La Famille Duraton de Christian Stengel : Gérard
  • 1939 : Le monde tremblera ou La Révolte des vivants de Richard Pottier
  • 1939 : Pièges de Robert Siodmak : l'inspecteur de police
  • 1940 : Faut ce qu'il faut ou Monsieur Bibi de René Pujol
  • 1940 : Monsieur Hector de Maurice Cammage : Monturet
  • 1942 : Les Corrupteurs de Pierre Ramelot - court métrage
  • 1943 : Les Enfants du paradis de Marcel Carné : le directeur du Grand Théâtre
  • 1943 : L'École de Barbizon de Marco de Gastyne - court métrage
  • 1944 : L'Île d'amour de Maurice Cam
  • 1944 : Les Caves du Majestic de Richard Pottier : le directeur du Majestic
  • 1944 : Mademoiselle X de Pierre Billon : le maire
  • 1945 : Le Père Goriot de Robert Vernay : Poiret
  • 1946 : Sylvie et le Fantôme de Claude Autant-Lara : Damas
  • 1949 : Plus de vacances pour le bon dieu de Robert Vernay : le curé
  • 1950 : Mon phoque et elles de Pierre Billon : le gérant
  • 1950 : Maldonne de Henri Verneuil - court métrage
  • 1951 : L'Agonie des aigles de Jean Alden-Delos : Coutillo
  • 1951 : Ils sont dans les vignes de Robert Vernay
  • 1951 : Le Plaisir de Max Ophüls : le curé
  • 1951 : Seuls au monde de René Chanas : Lassègne
  • 1953 : Leur dernière nuit de Georges Lacombe : un pensionnaire

Théâtre

Comédien
  • 1920 : Le Retour de Robert de Flers et Francis de Croisset, théâtre de l'Athénée : Dumont
Carrière à la Comédie-Française
  • 1922 : On ne badine pas avec l'amour d'Alfred de Musset : Blasius
  • 1922 : L'Amour veille de Gaston Arman de Caillavet et Robert de Flers : Julien
  • 1922 : Le Chevalier de Colomb de François Porché : Don Fernand
  • 1922 : George Dandin de Molière : Lubin
  • 1922 : Le Barbier de Séville de Beaumarchais : L'Éveillé
  • 1922 : Les Plaideurs de Jean Racine : Petit-Jean
  • 1923 : Le Dépit amoureux de Molière
  • 1923 : Monsieur Brotonneau de Robert de Flers et Gaston Arman de Caillavet : Fridel
  • 1923 : Le Mariage de Figaro de Beaumarchais : Grippesoleil
  • 1923 : Un homme en marche de Henry Marx : Louis
  • 1923 : Jean de La Fontaine de Louis Geandreau et Léon Guillot de Saix : Gros-René
  • 1923 : Les Plaideurs de Jean Racine : le souffleur
  • 1924 : Les Fourberies de Scapin de Molière, mise en scène Charles Granval : Sylvestre
  • 1924 : Je suis trop grand pour moi de Jean Sarment : le voyou
  • 1924 : Le Rez-de-chaussée de Julien Berr de Turique : Célestin
  • 1924 : Le Misanthrope de Molière : Dubois
  • 1924 : Molière et son ombre de Jacques Richepin
  • 1924 : La Part du roi de Catulle Mendès : un valet
  • 1925 : L'École des quinquagénaires de Tristan Bernard : un voyageur
  • 1925 : Dom Juan ou le Festin de pierre de Molière, mise en scène Raphaël Duflos : La Violette
  • 1925 : Dupont et Durand d'Alfred de Musset : Durand
  • 1926 : La Carcasse de Denys Amiel et André Obey : M. Labourdette
  • 1926 : Vieille renommée d'Alfred Athis : Méguin
  • 1926 : À quoi rêvent les jeunes filles d'Alfred de Musset, mise en scène Charles Granval, musique Claude Debussy, décors Marie Laurencin : Quinola
  • 1926 : Les Compères du roi Louis de Paul Fort : Le Glorieux
  • 1927 : Monsieur Scapin de Jean Richepin : Tristan
  • 1928 : Le Philosophe sans le savoir de Michel-Jean Sedaine : un domestique de d'Esparville
  • 1928 : Turcaret ou le Financier d'Alain-René Lesage, mise en scène Émile Fabre : Flamand
Après la Comédie-Française
  • 1939 : Les Vacances d'Apollon de Jean Berthet, mise en scène Raymond Rognoni, théâtre Pigalle
  • 1942 : Sylvie et le fantôme d'Alfred Adam, mise en scène André Barsacq, théâtre de l'Atelier : le baron
  • 1945 : La Vie est belle de Marcel Achard, mise en scène Jean Meyer, théâtre de la Potinière
  • 1945 : Topaze de Marcel Pagnol, mise en scène Alfred Pasquali, théâtre Pigalle : Castel-Benac
  • 1951 : Huturatu de Robert Durran et Jean-Jacques Varoujean, mise en scène Raymond Raynal, théâtre de l'Apollo : Zed
  • 1954 : L'Homme traqué de Frédéric Dard d'après Francis Carco, mise en scène Robert Hossein, théâtre du Casino municipal de Nice : Fouasse
Metteur en scène
  • 1939 : Les Vacances d'Apollon de Jean Berthet, théâtre Pigalle

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article