Rykov Alexeï Ivanovitch

Publié le par Mémoires de Guerre

Alexeï Ivanovitch Rykov, (1881 - 15 mars 1938) fut un révolutionnaire bolchevik et dirigeant politique de l'Union soviétique. 

 

Rykov Alexeï Ivanovitch
Rykov Alexeï Ivanovitch
Rykov Alexeï Ivanovitch
Rykov Alexeï Ivanovitch

De 1924 à 1929, il fut chef nominal de l'État soviétique en tant que président du Conseil des commissaires du peuple. Il est issu d'une famille paysanne dans les environs de Saratov. En 1900, il adhéra au Parti ouvrier social-démocrate de Russie (POSDR) et se rangea du côté de la tendance bolchevik quand celle-ci se sépara des mencheviks en 1903. Il participa en tant que bolchevik à la Révolution russe de 1905. Il rompit avec ce courant en 1910 lorsque les bolcheviks s'opposèrent à un projet de réunification du POSDR, resta cependant actif au soviet de Moscou et œuvra pour la constitution d'une coalition des mouvements de gauche.

En 1917, Rykov rejoignit le soviet de Petrograd et le Comité central bolchevik. En octobre il fut admis au Comité militaire révolutionnaire qui organisa la Révolution d'Octobre. Dans le nouveau gouvernement bolchevik, il devint commissaire du peuple pour l'Intérieur jusqu'en 1918 ; il rompit avec les bolcheviks lorsque ceux-ci rejetèrent l'idée d'un gouvernement de coalition afin de monopoliser le pouvoir à leur profit. Il revint bientôt, et occupa des responsabilités dans la gestion économique. Il participa encore au Conseil militaire révolutionnaire pendant la guerre civile.

Il succéda à Lénine comme chef du gouvernement en 1924 et soutint Boukharine et Staline contre Trotsky. Rykov faisait partie de l'aile « droite » du parti et fut en faveur de la NEP (Nouvelle politique économique). Lorsque Staline rompit avec Boukharine et l'aile droite du parti, Rykov fut démis de ses responsabilités. Il demeura dans l'anonymat jusqu'aux grandes purges staliniennes. En 1938, il fut accusé, de même que Boukharine, Iagoda, Rakovsky et Krestinsky d'avoir comploté avec Trotsky contre Staline. Il fut déclaré coupable à l'issue d'un simulacre de procès puis exécuté le 15 mars 1938.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article