Shoa

Publié le par Claude Lanzmann

Il n'est pas facile de parler de shoah. il y a de la magie dans ce film, et la magie ne peut pas s'expliquer. nous avons lu, après la guerre, des quantités de témoignages sur les ghettos, sur les camps d'extermination ; nous étions bouleversés. Mais, en voyant aujourd'hui l'extraordinaire film de claude lanzmann, nous nous apercevons que nous n'avons rien su. malgré toutes nos connaissances, l'affreuse expérience restait à distance de nous. pour la première fois, nous la vivons dans notre tête, dans notre cœur, notre chair. elle devient la nôtre.

Ni fiction ni documentaire, shoah réussit cette re-création du passé avec une étonnante économie de moyens : des lieux, des voix, des visages. le grand art de claude lanzmann est de faire parler les lieux, de les ressusciter à travers les voix, et, par-delà les mots, d'exprimer l'indicible par des visages. (...)

La construction de claude lanzmann n'obéit pas à un ordre chronologique, je dirais - si on peut employer ce mot à propos d'un tel sujet - que c'est une construction poétique. jamais je n'aurais imaginé une pareille alliance de l'horreur et de la beauté. certes, l'une ne sert pas à masquer l'autre, il ne s'agit pas d'esthétisme : au contraire, elle la met en lumière avec tant d'invention et de rigueur que nous avons conscience de contempler une grande œuvre. un pur chef-d'œuvre.

Shoa de Claude LanzmannShoa de Claude Lanzmann

Shoa de Claude Lanzmann

Fiche Technique

Publié dans Bibliothèque

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article