Tragédie de Saint-Pierre-de-Clairac : souvenir et douleur

Publié le par La Dépêche

La Dépêchepublié le 13/06/2013 à 03h49

Le 7 juin 1944 la division Waffen SS Das Reich, responsable du massacre de six hommes à Laclotte (commune de Castelculier), dans la matinée de ce même jour, envahit le village de Saint-Pierre-de-Clairac.



Ne jamais oublier

 

Cette expédition punitive n’est pas un acte isolé : elle fait partie d’une opération plus large et très organisée faisant suite à une série d’arrestations par la Gestapo d’Agen. Les nazis investissent le village. Ils ont une liste mentionnant la véritable identité de résistants du groupe local.

De nombreuses personnes sont arrêtées. Neuf patriotes dont les noms figurent sur cette liste sont accusés de détention d’armes et d’actes terroristes. Ils sont sommairement exécutés vers 17h à la sortie du village.

Deux autres hommes tomberont sous les balles allemandes ce jour-là à Saint-Pierre. Au total, onze victimes. Un hommage leur a été rendu dans la matinée du 7 juin et leur mémoire honorée en présence des familles et descendants des victimes, d’élus parmi lesquels Lucette Lousteau, députée, d’officiels, d’anciens combattants ainsi que d’une assistance venue nombreuse. Les enfants des écoles ont participé à la cérémonie et chanté une émouvante «Marseillaise».

Depuis 2004, le Collectif des orphelins de Saint-Pierre-de-Clairac a entrepris un rigoureux travail de mémoire pour connaître la vérité sur cette tragédie.

Témoignages, archives publiques et privées, photos, articles de presse sont consultables sur le site créé par le Collectif des orphelins de Saint-Pierre-de-Clairac: www.7juin44.fr

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article