Un spécialiste

Publié le par Rodney42

JournalLe Point publié le 10/04/1999 à 18:02 par Denis Demonpion

De Rony Brauman et Eyal Sivan

Eichmann AdolfFabriqué à partir d'images d'archives du procès d'Eichmann, le criminel de guerre nazi jugé en Israël en 1961, ce documentaire de plus de deux heures se résume, pour l'essentiel, à un face-à-face entre le procureur et l'accusé.

Assis dans son box aux vitres pare-balles, les lunettes sur le nez, ce haut fonctionnaire, chargé du transport des juifs déportés vers les camps, sous le IIIe Reich, apparaît d'autant plus terrifiant qu'il a tout d'un homme ordinaire.

Loyal, obéissant, efficace. Prompt à répondre en consultant ses notes. A chaque interrogatoire, ce bureaucrate de l'horreur se lève, puis se rassoit, avec le réflexe mécanique d'un automate, pour parler du dédoublement de sa personnalité dans cet enfer « légalisé par l'Etat ». L'avocat de la défense n'a pas voix au chapitre. Et c'est dommage.






Les mêmes auteurs publient aux éditions Le Pommier un livre qui prolonge le film : « Eloge de la désobéissance » (180 pages, 99 F).


Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article