Pierre Brossolette se donne la mort, aux mains de la Gestapo

Publié le par Live2Times par Michel Campana

Pierre Brossolette se donne la mort, aux mains de la Gestapo

22 mars 1944

Pierre Brossolette se donne la mort, aux mains de la Gestapo

Pierre Brossolette n'a pas parlé sous la torture des soldats allemands : il s'est jeté du cinquième étage de l'immeuble occupé par la Gestapo, avenue Foch, à Paris. Il avait été arrêté il y a un mois, à la suite du naufrage du bateau qui devait l'emmener une nouvelle fois en Angleterre.

L'ancien journaliste, brillant universitaire et conseiller politique du général de Gaulle, avait travaillé à l'unification des réseaux de résistance. Il était à l'origine de la création du Conseil National de la Résistance.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article