Décès de l'acteur Julien Guiomar

Publié le par Libération

Décès de l'acteur Julien Guiomar
Julien Guiomar, dans «l'Incorrigible» de Philippe de Broca, avec Belmondo

Julien Guiomar, dans «l'Incorrigible» de Philippe de Broca, avec Belmondo

L’acteur Julien Guiomar, qui a joué dans une soixantaine de films et dans de nombreuses pièces de théâtre, est décédé dans la nuit de dimanche à lundi à l’âge de 82 ans, a annoncé son agent.

L’acteur s’était fait connaître en incarnant un colonel grec dans Z de Costa-Gavras en 1969. La même année, il incarnait le curé espagnol dans La Voie Lactée de Luis Buñuel et jouait aussi dans La Fiancée du Pirate de Nelly Kaplan. Il joue également dans Les Mariés de l’an II de Jean-Paul Rappeneau en 1971, puis dans Souvenirs d’en France d’André Téchiné (1975), Mado de Claude Sautet (1976).

Il est le colonel Vincent dans Papy fait de la résistance de Jean-Marie Poiré (1983) et le commissaire Bloret dans Les Ripoux (1984) et Jacques Tricatel dans L’Aile ou la Cuisse (1976), deux films de Claude Zidi. Il a également tourné plusieurs films avec Philippe de Broca.

Dans cet extrait de l'Incorrigible, on le voit monologuer sur les dialogues d'Audiard. Un plaisir : «Faut s'emmerder Victor, si on veut faire durer le temps.»

Né à Morlaix (Finistère) le 3 mai 1928, il avait suivi des cours de comédie et participé à l’aventure du TNP avec Jean Vilar, notamment au Festival d’Avigon en 1959 dans Le songe d’une nuit d’été de William Shakespeare et Mère Courage de Bertold Brecht. Il a continué de monter sur les planches en même temps qu’il tournait pour le cinéma.

Julien Guiomar a aussi joué à la télévision Le Capitaine Fracasse de François Chatel ou La case de l’Oncle Tom de Jean-Christophe Averty dans le cadre du Théâtre de la jeunesse ou dans des feuilletons.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article