Hommage à Stéphane Hessel

Publié le par Mouvement de la Jeunesse Communiste Fédération de la Haute-Garonne

Avec la mort de Stéphane Hessel, la Palestine et tous ceux et celles qui sont engagés pour la justice, la paix et les droits humains ont perdu un ami précieux.

 

Hommage à Stéphane Hessel

Le CNPJDPI tient à dire sa profonde tristesse devant cette disparition et toute sa solidarité à Christiane, sa compagne, et à tous ses proches.

Stéphane Hessel a été toute sa vie solidaire des peuples opprimés en quête de justice.

Il s’est engagé pour la Palestine et les droits des Palestiniens avec la certitude que ce combat était juste. Il a mis toute son indignation dans ce combat. Il s’est rendu de nombreuses fois en Cisjordanie et à Gaza : toujours à l’écoute de toute la société palestinienne, des organisations politiques palestiniennes comme des groupes culturels ou des associations pour les droits des enfants ; il a souvent rencontré et écouté les opposants israéliens à la politique de déni des droits du peuple palestinien menée par leur gouvernement. Il s’est engagé dans le soutien aux prisonniers, pour la libération de Salah Hamouri ou dans l’action contre le blocus de Gaza, et il s’est beaucoup impliqué dans la mise sur pied du Tribunal Russell sur la Palestine.
 
Dans ce combat, il a dû subir de nombreuses attaques, hier comme aujourd’hui encore !
En janvier 2011, la directrice de l’ENS (Paris), suite aux pressions du CRIF, a interdit la tenue d’une réunion sur la Palestine dans laquelle Stéphane Hessel devait prendre la parole au côté de Leïla Shahid. Comme toujours, il n’a pas renoncé et le meeting s’est tenu dehors, place du Panthéon, devant une foule très nombreuse !

A l’annonce de sa mort, c’est l’indignité qui a prévalu dans la déclaration du Président du CRIF ! Richard Prasquier, relais zélé et systématique du gouvernement israélien et de sa politique, n’a pu se retenir de déverser des paroles de haine le jour même de sa mort. Son nom ne restera pas dans l’histoire, celui de Stéphane Hessel oui !

En cohérence avec ses valeurs, tout au long de sa vie, Stéphane Hessel a combattu toutes les formes de discriminations raciales ou ethniques et il a mis au cœur de son engagement l’égalité des droits pour tous, partout dans le monde. C’est ce qui fondait sa participation au combat des Palestiniens dans leur lutte contre la politique coloniale israélienne.

Pour le CNPJDPI, le meilleur hommage que nous puissions rendre à Stéphane Hessel, est de poursuivre avec ténacité le combat pour le droit des Palestiniens et pour un monde de paix, de justice et de solidarité.

Nous faisons nôtre son appel à l’indignation des consciences face aux injustices de ce monde !

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article