Woodward Bob

Publié le par Mémoires de Guerre

Robert Upshur Woodward, dit Bob Woodward, né le 26 mars 1943 à Geneva dans l'Illinois, est un journaliste américain. Il étudie à l'université de Yale. Engagé comme reporter en 1971 au Washington Post, il devient célèbre pour avoir enquêté en 1972, avec son collègue Carl Bernstein, sur le scandale du Watergate. Leurs articles entraînent l'ouverture d'une enquête sénatoriale, durant laquelle le président Richard Nixon refuse de fournir les bandes audio de la Maison Blanche, prétextant que celles-ci n'existent plus. Son mensonge est découvert quelque temps après, obligeant dès lors le président Nixon à démissionner de son poste en 1974. Pour cet article, il reçoit avec Carl Bernstein le prix Pulitzer en 1973. Son rôle dans le film Les Hommes du président est interprété par Robert Redford. 

Woodward Bob
Woodward Bob

Prises de position et critiques

Bob Woodward intervient régulièrement lors de conférences données devant des assemblées de cadres d’entreprises, telles que Citibank ou l'American Frozen Food Institute, et perçoit des cachets de 50 000 à 100 000 dollars par conférence. Il milite pour que l’État cesse de réglementer certains secteurs de l'économie afin que « les forces du marché puissent accomplir leur œuvre inestimable » et suggère de réduire la couverture publique des dépenses médicales des personnes âgées pour répondre au défi des « réalités du XXIe siècle ».

Au sujet de Jeff Bezos, propriétaire du Washington Post, il estime que « Tous ceux qui sont employés par ou en rapport avec le Washington Post ont des raisons d’être reconnaissants du fait que Jeff Bezos, le fondateur et président-directeur général d’Amazon, soit aussi le propriétaire du Washington Post. Il a consacré du temps et beaucoup d’argent à ce que ce journal dispose de ressources éditoriales lui permettant de mener des enquêtes approfondies.

Concernant la politique étrangère des États-Unis, il juge Barack Obama « pas assez ferme » mais salue Donald Trump qui aurait compris qu’on « ne peut pas opérer normalement dans le monde des Khamenei, des Poutine, des Assad ». Il considère le monarque saoudien Mohammed Ben Salman « charismatique » et lui reconnait « une vision, une énergie. Plein de charme, il parle de réformes audacieuses et modernisatrices » Il est auteur de plusieurs livres jugés hagiographiques, notamment sur le président George W. Bush ou sur l’ancien président de la Réserve fédérale Alan Greenspan, mais également d'un livre critique du président Donald Trump dont il rejette certaines tendances protectionnistes.

Dans un article paru en 2019, le journaliste Serge Halimi se montre critique de ses méthodes de travail : « Depuis une trentaine d’années, les recettes de Woodward ne varient plus : choisir un personnage central impopulaire ou très consensuel (une promesse de succès de librairie) ; récompenser les délateurs (ou les informateurs) en leur donnant le beau rôle ; accabler en retour tous ceux qui refusent de coopérer. Chacun parle à Woodward comme à un procureur, d’autant plus généreusement qu’il ne sait pas ce que d’autres témoins lui ont confié. » 

Publications

  • All the President's Men (1974) about the Watergate scandal; ISBN 0-671-21781-X, 25th Anniversary issue in (1999) ISBN 0-684-86355-3; written with Carl Bernstein
  • The Final Days (1976) about Nixon's resignation ISBN 0-671-22298-8; written with Carl Bernstein
  • The Brethren (1979) about the Supreme Court in the Warren E. Burger years; ISBN 0-671-24110-9; written with Scott Armstrong
  • Wired (1984) on the death of John Belushi and the Hollywood drug culture ISBN 0-671-47320-4
  • Veil: The Secret Wars of the CIA (1987) about the CIA's "secret wars" during the reign of William J. Casey ISBN 0-671-60117-2
  • The Commanders (1991) on The Pentagon, the first Bush administration and the Gulf War ISBN 0-671-41367-8
  • The Agenda (1994) about Bill Clinton's first term ISBN 0-7432-7407-5
  • The Choice (1996) about Bill Clinton's re-election bid ISBN 0-684-81308-4
  • Shadow (1999) on the legacy of Watergate and the scandals that faced later Presidential administrations ISBN 0-684-85262-4
  • Maestro (2000) about Federal Reserve chairman Alan Greenspan ISBN 0-7432-0412-3
  • Bush at War (2002) about the path to war with Afghanistan following September 11 ISBN 0-7432-0473-5
  • Plan of Attack (2004) about how and why President George W. Bush decided to go to war with Iraq ISBN 0-7432-5547-X
  • The Secret Man (2005) about Mark Felt's disclosure, after more than 30 years, that he was Deep Throat. The book was written before Felt admitted his title, as he was sickly and Woodward expected that some way or another, it would come out ISBN 0-7432-8715-0
  • State of Denial: Bush at War, Part III (2006) about the Bush administration and the War in Iraq ISBN 0-7432-7223-4
  • The War Within: A Secret White House History (2006–2008) (2008) ISBN 1-4165-5897-7
  • Obama's Wars (2010) about the Obama administration's handling of the wars in Iraq and Afghanistan ISBN 978-1439172490
  • The Price of Politics (2012) about President Obama and congressional Republican and Democratic leaders’ attempt to restore the American economy and improve the federal government’s fiscal condition over 3.5 years ISBN 978-1451651119
  • The Last of the President's Men (2015) about Alexander Butterfield, the Nixon aide who disclosed the secret White House taping system that changed history and led to Nixon’s resignation ISBN 978-1501116445
  • Fear: Trump in the White House (2018), ISBN 978-1471181306

Publié dans Journalistes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article