Espionnage : pour Berlin, Washington est « d’une bêtise à pleurer »

Publié le par Les Echos

Le chef des services secrets américains a été expulsé d’Allemagne après la découverte de deux cas possibles d’espionnage en faveur des agences de renseignement américaines. Pour Wolfgang Schäuble, les Etats-Unis seraient « d’une bêtise à pleurer » dans cette affaire.

Pour la deuxième fois en cinq jours, la justice allemande a ouvert une enquête sur un espion présumé qui travaillerait pour Washington

Pour la deuxième fois en cinq jours, la justice allemande a ouvert une enquête sur un espion présumé qui travaillerait pour Washington

Le gouvernement allemand a annoncé jeudi l’expulsion du chef des services secrets américains en Allemagne. « Il a été demandé au représentant des services secrets américains à l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique de quitter l’Allemagne », a déclaré le porte-parole du gouvernement dans un communiqué.

« Je crois que dans ces moments qui peuvent être très confus, il est décisif de pouvoir se faire confiance entre alliés », a déclaré plus tôt ce jeudi, Angela Merkel en réponse à une question lors d’un point de presse à la chancellerie, ajoutant que « plus de confiance peut impliquer plus de sécurité ».

« Face à tant de bêtise, on ne peut que pleurer »

Une déclaration qui intervient alors que pour la deuxième fois en cinq jours, la justice allemande a ouvert une enquête, mercredi, sur un espion présumé, travaillant, selon des médias, pour le compte de Washington, une affaire qui tend davantage encore les relations entre les Etats-Unis et l’Allemagne après de premières révélations vendredi sur un agent du renseignement allemand (BND) soupçonné de travailler aussi pour la CIA .

Cette fois-ci, les médias ont évoqué un officier de la Bundeswehr, opérant pour le compte des Etats-Unis. L’affaire est considérée comme « plus grave » que la première, selon ces sources. « Que les Etats-Unis recrutent chez nous des gens de troisième classe, c’est tellement idiot. Et face à tant de bêtise, on ne peut que pleurer », a déclaré le ministre sur la chaîne allemande Phoenix. « Et c’est pourquoi, cela n’amuse pas franchement la chancelière », avait affirmé plus tôt ce jeudi Wolfgang Schäuble, le ministre allemand des Finances.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article