Mort de Micheline Dax : Les étonnantes confidences de Véronique, sa fille unique

Publié le par Pure People

Mort de Micheline Dax : Les étonnantes confidences de Véronique, sa fille unique

Le 27 avril dernier, à l'âge de 90 ans, la légendaire Micheline Dax nous quittait. Une disparition tragique qui laissait le monde de la culture dans le deuil et la tristesse. Deux mois et demi après la mort de sa mère, Véronique Dax, 50 ans et fruit de l'amour que se sont portés Micheline Dax et le chansonnier Jacques Bodoin, s'exprime et se souvient.

Mort de Micheline Dax : Les étonnantes confidences de Véronique, sa fille uniqueMort de Micheline Dax : Les étonnantes confidences de Véronique, sa fille unique

Dans les colonnes de France Dimanche, elle évoque, pêle-mêle, une femme "d'une timidité maladive", une personne qui, en privé, n'avait "rien à voir avec le côté tonitruant qu'elle avait sur scène". Micheline Dax, une femme "extrêmement angoissée, une éternelle insastifaite" selon sa fille, qui livre notamment cette anecdote : "Il fallait qu'elle m'appelle quatre fois par jour pour savoir si j'étais toujours vivante." Habitude héritée d'un quotidien souvent éreintant pour la reine-siffleuse, qui a notamment doublé Ursula la pieuvre dans La petite Sirène de John Musker, Cléopâtre dans Astérix et Cléopâtre de Goscinny ou encore la marionnette Peggy du Muppet Show. "Je mentirais si je vous disais que nous étions une famille soudée, avoue Véronique, fille unique de l'actrice. Mes parents étaient sans arrêt par monts et par vaux et rentraient à 2 ou 3 heures du matin." Un souvenir amer, mais loin d'être aussi douloureux que cette réalité : "Aujourd'hui, c'est l'absence de ses coups de fil incessants qui me rappelle qu'elle est partie. C'est un terrible manque."

Pourtant, tout n'a pas toujours été rose entre les deux femmes. "Nous étions deux caractères forts et je n'étais pas du genre à me laisser faire", se souvient Véronique Dax, également actrice de formation, qui a aujourd'hui tiré une croix sur sa carrière. Là encore en regard de son expérience et de sa jeunesse : "Je ne voulais pas faire vivre à mes enfants ce que j'avais connu petite. C'est-à-dire des parents en courant d'air", confie l'intéressée. Sans fard, cette dernière n'hésitera pas à dire : "Je ne dis pas qu'elle ne s'est pas occupée de moi, mais elle était passionnée par son art. Mon père, lui, était plus famille."

De sa mère, Véronique dit avoir hérité ses angoisses, et confie que Micheline Dax était "gâteuse" avec ses petits-enfants, Nicolas (17 ans) et Juliette (10 ans). Et lorsqu'on lui demande quel souvenir lui vient d'emblée en tête, elle évoque l'obsession de sa mère pour les Tic Tac à la menthe : "Elle en mangeait toujours, aussi, dès que j'en prends un, je pense à elle."

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article