Décès de Yvette Lebon, la doyenne des actrices françaises

Publié le par Allo Ciné par Corentin Palanchini

Décès de Yvette Lebon, la doyenne des actrices françaises

Yvette Lebon est décédée lundi dernier à l'âge de 103 ans. Doyenne des actrices françaises, découvrez son parcours, elle qui avait côtoyée Jean Gabin, Tino Rossi, Charles Trénet et Raimu.

Le film "Zouzou" avec Joséphine Baker, Jean Gabin et Yvette Lebon

Le film "Zouzou" avec Joséphine Baker, Jean Gabin et Yvette Lebon

Yvette Lebon, doyenne des actrices françaises, est décédée lundi dernier à l'âge de 103 ans. Elle qui avait stoppée sa carrière en 1971 n'est jamais revenue sur sa décision. Elle avait cotoyée les plus grandsdont Jean Gabin et Danielle Darieux.

Des débuts à 21 ans

Née Yvette Lebon-Wachsberger en 1910, Yvette Lebon avait débutée dans Rive gauche en 1931. Elle se fait remarquer avec Zouzou de Marc Allégret (1934), où dans le rôle de Claire, elle séduit Jean Gabin, qui la préfère à la blanchisseuse jouée par Joséphine Baker. Elle sera la "soeur" de Michel Strogoff en interprétant la belle Nadia dans la version de Jacques de Baroncelli avec Anton Walbrook (1935). La même année, elle obtient le rôle titre de Marinella avec Tino Rossi, puis enchaine avec Les mariages de mademoiselle Lévy, et deux ans plus tard, elle est l'amie soufflant une mauvaise idée à Danielle Darrieux dans Abus de confiance d'Henri Decoin.

De sa carrière dans les années 40, on retiendra surtout Romance de Paris (1941), qui lui permit de tourner avec Charles Trénet, qui jouait le rôle principal et interprétait la célèbre chanson éponyme. A cette époque, elle était également la maîtresse du personnage de Raimu dans la comédie L'homme qui cherche la vérité (1940). La décennie suivante voit Yvette Lebon tourner plus de seconds rôles que de premiers.

Un passage par l'Italie

A l'aune des années soixante, elle part tourner en Italie des péplums (Ulysse contre Hercule), des films historiques (La Vallée des Pharaons), des films d'aventures comme Le signe de Zorro ou Scaramouche avec Gérard Barray. Elle croisera la route du couple Gainsbourg-Birkin pour le film Cannabis (1970), tourné par Pierre Koralnik. Elle apparaîtra ensuite dans son dernier long-métrage de cinéma, La cavale (1971), signé Michel Mitrani.

Elle arrêtera ensuite sa carrière, et ne reviendra jamais au monde du cinéma ou de la télévision.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article