Doris Haug : Mort de l'icône du Moulin Rouge, reine du cancan et de la féerie

Publié le par Pure People

Doris Haug : Mort de l'icône du Moulin Rouge, reine du cancan et de la féerie

Triste nouvelle pour le monde de la nuit parisienne : Doris Haug, l'une de ses icônes, s'en est allée. Maîtresse de ballet du Moulin Rouge depuis 1957 et fondatrice de la troupe des "Doriss Girls" du mythique cabaret, l'ancienne danseuse classique est en effet décédée dimanche 10 août à l'âge de 87 ans.

Doris Haug, maîtresse de ballet du Moulin Rouge, est décédée dimanche 10 août 2014 en région parisienne

Doris Haug, maîtresse de ballet du Moulin Rouge, est décédée dimanche 10 août 2014 en région parisienne

C'est la direction de la célèbre salle de spectacles qui annoncé sa disparition, survenue en région parisienne. Née en Allemagne en 1927, "Miss Doris", comme on la surnommait, avait débuté sa carrière dans les troupes de divers opéras allemands (dont Stuttgart, Karlsruhe et Wiesbaden) avant de débarquer à Paris en 1952, où elle fut la vedette de plusieurs cabarets - par exemple, le Bal Tabarin (qui était situé à Montmartre) ou la Nouvelle Eve.

La consécration ne tarda pas à venir pour Doris Haug puisque cinq ans après son arrivée dans la capitale française, elle décrocha le titre de chorégraphe et maîtresse de ballet du Moulin Rouge. Ainsi, c'est elle qui signera toutes les revues à plumes de l'incontournable Moulin Rouge, y compris le légendaire tableau du french cancan - connu et reconnu aux quatre coins de la planète. Sa dernière création, Féerie, est actuellement à l'affiche, attirant encore et toujours des foules de spectateurs issus de partout, mais, passionnée et infatigable, Doris Haug préparait déjà une nouvelle revue.

Sa notoriété, bien installée en France, dépassait par ailleurs les frontières puisqu'avec ses "Doriss girls", la chorégraphe a investi de nombreuses scènes à travers le monde dont Londres, Vienne ou encore Tokyo. Que cela soit sur les prestigieuses planches du Moulin Rouge ou bien ailleurs, Doris Haug avait également eu l'honneur de mettre en scène quelques-uns des plus grands noms de l'histoire du cabaret et de la musique notamment Joséphine Baker, Maurice Chevalier ou encore Charles Aznavour, qui ont participé à ses ballets.

Publié dans Avis de décès

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article