Mort de l'animatrice radio Ménie Grégoire

Publié le par Le Monde

La célèbre animatrice radio Ménie Grégoire est morte dans la nuit du vendredi 15 au samedi 16 août, à Tours. Elle venait de célébrer son 95e anniversaire. Elle « passait l'été dans une maison de famille en Touraine et avait été transférée il y a quelques jours dans une maison de retraite médicalisée où elle est décédée dans la nuit », a précisé une de ses filles.

Mort de l'animatrice radio Ménie Grégoire

Surnommée « la Dame de cœur », Marie Grégoire, dite Ménie, est considérée comme la pionnière de la confidence sur les ondes. De 1967 à 1981, elle a dialogué avec des centaines de milliers d'auditeurs.

Elle fut avec ses émissions « Allô Ménie » ou « Responsabilité sexuelle » sur RTL une pionnière du dialogue avec les femmes sur leur vie intime. Elle se flattait d'avoir libéré la parole à une époque où tabou et ignorance pesaient encore sur la sexualité.

Elle fut ensuite éditorialiste du mensuel Marie-Claire, à RTL (1980-1986) et France-Soir (1986-1999), animatrice sur FR3 (1984) et collaboratrice à Radio Bleue. Ménie Grégoire est par ailleurs l'auteure d'une vingtaine de livres, dont Les Cris de la vie (1971) et la trilogie Les Dames de la Loire (2001).

Publié dans Avis de décès

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article