Yvette Lebon : la doyenne des actrices françaises est décédée

Publié le par Télé Loisirs par Marion Olité

Yvette Lebon : la doyenne des actrices françaises est décédée

Elle aurait eu 104 ans le 14 août prochain. Yvette Lebon, actrice qui a connu l'époque du cinéma en noir et blanc, s'est éteinte lundi 28 juillet dernier à Cannes. L'information a été dévoilée aujourd'hui seulement par la publication d'un avis de décès dans Le Figaro week-end.

Yvette Lebon : la doyenne des actrices françaises est décédéeYvette Lebon : la doyenne des actrices françaises est décédée

Née le 14 août 1910 à Paris, la jeune Yvette Lebon débute sa carrière en prenant des cours de danse et de peinture. Elle effectue ses premiers pas dans le cinéma à peine parlant du début des années 30 en tant que figurante. La chance lui sourit : en 1934, elle est remarqué par le réalisateur Marc Allégret, qui l'engage pour un petit rôle dans Zouzou, aux côtés de Joséphine Baker et Jean Gabin

Elle joue ensuite aux côtés de Danielle Darrieux dans "Abus de confiance", Charles Trenet pour La Romance de Paris ou encore Le destin fabuleux de Désirée Clary de et avec Sacha Guitry. Son rôle le plus connu reste celui de Lise dans Marinella, où elle tourne en 1936 avec Tino Rossi

Actrice montante des années 30, Yvette Lebon continue de tourner sous l'Occupation. Elle devient même la maîtresse de Jean Luchaire, un nom fameux de la presse collaborationniste. Elle aura aussi une histoire avec Sacha Guitry rencontré en 1943. Si elle n'est pas inquiétée à la Libération pour avoir fréquenté le gotha culturel collaborationniste, Yvette Lebon préfère se faire oublier quelques temps. Bien des années plus tard, pour un reportage sur TF1 (L'occupation intime), elle dira de cette époque : "Je ne sais jusqu'à quel point on se rendait compte. Quand on était un peu privilégié, il y avait du champagne. On ne manquait de rien." Elle reconnait bien volontiers avoir eu "le Bon Dieu avec moi". 

L'actrice revient sur le devant de la scène en 1952, avec le film Milady et les mousquetaires, où elle incarne le rôle-titre. Elle est alors mariée au producteur Nathan Wachsberger qui la fait tourner dans des productions italiennes comme Ulysse contre Hercule ou Scaramouche. 

En 1970, les Français peuvent la voir dans Cannabis, aux côtés de Serge Gainsbourg et Jane Birkin. 

Sa dernière apparition datait de 1972 ans Je, tu, elles, où elle donnait la réplique à Bernadette Lafont. Yvette Lebon était alors installée à Beverly Hills. En 1992, à la mort de son mari, elle revient en France. Son fils, Patrick Wachsberger est devenu le président des studios Summit Entertainment, à qui l'on doit notamment la saga Twilight. Il a co-produit le film avec Brad Pitt et Angelina Jolie, Mr. and Mrs. Smith. 

La comédienne retraitée vivait retirée à Cannes depuis de longues années. Sa dernière apparition publique datait de 2010 selon Le Point. Elle s'était déplacée pour l'inauguration de l'allée Jean-Sablon. Ses obsèques auront lieu à Hollywood. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article