Accro à la méthamphétamine, Adolf Hitler aurait fait un excellent client de Walter White

Publié le par 20Minutes Benjamin Chapon

Adolf Hitler était accro à la méthamphétamine. Cette drogue de synthèse, inventée à la fin du 19e siècle, a longtemps été considérée comme un anti-douleur pour l’état d’euphorie qu’il provoque. Selon un rapport des services secrets américains que s’est procuré Channel 4 pour les besoins d’un documentaire, le Führer était hautement dépendant.

Accro à la méthamphétamine, Adolf Hitler aurait fait un excellent client de Walter White

Adolf Hitler hypocondriaque

L’addiction d’Adolf Hitler a débuté en 1936 quand son médecin, Theodor Gilbert Morell, lui a prescrit de la Pervitine, un médicament contenant de la méthamphétamine. Ce médicament, censé soigner l’asthme, a été très populaire dans les années 1930, notamment dans les rangs de l’armée allemande.

Hautement addictive, la méthamphétamine provoque des sautes d’humeur et a des effets désastreux sur la concentration. Le documentaire de la chaîne britannique évoque l’hypocondrie d’Adolf Hitler et estime que ses nombreuses addictions à des médicaments et psychotropes ont eu un impact sur ses choix stratégiques.

 

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article