Cérémonies du 11 novembre : il y a 96 ans, la Première Guerre mondiale prenait fin

Publié le par France 3 Bourgogne

Des cérémonies de commémoration de l'armistice du 11 novembre 1918 sont célébrées en Bourgogne comme partout en France. Elles ont un caractère particulier en cette année 2014 où l’on célèbre le centenaire de la Première Guerre mondiale.

Commemorations du 11 novembre à dijon

Commemorations du 11 novembre à dijon

Le 11 novembre 1918, l'armistice signé à Rethondes entre l'Allemagne et les Alliés mettait fin à la "Grande Guerre".

Le cessez-le-feu est effectif vers onze heures, entraînant des volées de cloches et des sonneries de clairons dans toute la France. Partout, on célèbre, la victoire des Alliés et la défaite totale de l'Allemagne.

Ce premier conflit mondial a causé des pertes militaires estimées à près de 10 millions de morts et plus de 20 millions de blessés, soit près de la moitié des 70 millions de soldats mobilisés.

Le 11 novembre est l’occasion de rendre hommage aux Poilus, surnom des soldats français, qui ne pouvaient guère se raser dans les tranchées. Dans l'argot militaire, le mot désignait, dès le 19e siècle, un soldat endurant et courageux, associant pilosité et bravoure.

Les cérémonies de l'armistice à Dijon

A Dijon, les cérémonies ont débuté à 9h au monument du soldat inconnu, situé dans le carré militaire du Souvenir français au cimetière des Péjoces. Elles ont eu lieu en présence des autorités civiles, militaires et des anciens combattants. Alain Millot, maire de Dijon, et François Rebsamen, ministre du Travail, étaient là. Le rassemblement a été marqué par un dépôt de gerbes et une aubade donnée par la musique de la jeunesse bourguignonne.
 
A 9h40, une nouvelle cérémonie a débuté au monument aux morts, situé cours du général De Gaulle. Au programme : salut au drapeau, revue des troupes, remise de décorations, ravivage de la flamme et lecture de messages.

Des élèves du collège Jean-Philippe Rameau de Dijon ont déposé des fleurs devant la plaque des anciens de Verdun. Puis, après la sonnerie aux morts jouée par les clairons de l’harmonie municipale, une minute de silence a été observée en hommage aux victimes du premier conflit mondial. La cérémonie s’est terminée par la Marseillaise et les honneurs au drapeau.
 
Enfin, un office religieux a été célébré à l’église Notre-Dame, à Dijon.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article