L'Armistice de 1918 à la Une de la presse

Publié le par Le Figaro

Paix et Nouvel ordre Mondial (1/6) - En image - «L'Armistice est signé!», «L'Allemagne a capitulé!» Les mots sont les mêmes dans les différents journaux français pour annoncer au pays la délivrance après quatre années de souffrances.

Paris-Midi

Paris-Midi

Paris-Midi, parmi les journaux du matin, prend les devants et annonce la signature de l'armistice dans son édition datée du 11 novembre 1918. Il est précisé : "Quoi qu'il en soit, le dénouement ne fait aucun doute : les conditions de l'armistice seront acceptées [...] Ce n'est plus qu'une question d'heures"

La Liberté

La Liberté

La Liberté, journal du soir, annonce la signature de l'armistice dans son édition du 11 novembre 1918 : "La nouvelle, tombant du ciel, par les chemins d'où venaient les bombes meurtrières, a éclaté sur Paris. C'est fini. Tout à l'heure, les canons vont se taire. La Mort a fini sa moisson"

L'Armistice de 1918 à la Une de la presse

L'intransigeant du 11 novembre 1918 le clame : 'La Paix est faite, puisque l'armistice est signé" Déjà, le journal s'interroge sur l'avenir des usines de guerre qui devront se transformer pour produite des "fabrications de paix".

L'Armistice de 1918 à la Une de la presse

Le journal économique L'Information le 12 novembre 1918 consacre sa première page à la révolution allemande et à la fuite du Kaiser. A propos de l'amistice, ont peut lire : "A cette heure de détente et de joie, la France a le droit d'être fière. Elle ne fut pas seule à vaincre, elle n'eût poit vaincu seule [...] Mais c'est elle qui a le plus souffert dans sa cahit vive, et elle n'a le droit ni d'oublier, ni de laisser oublier les ruines amoncelées chez elle"

L'Armistice de 1918 à la Une de la presse

La une du Figaro du 12 novembre 1918 entonne la Marseillaise. le rédacteur en chef Alfred Capus écrit : "Le carnage finit par l'éclatante victoire de nos armes et la défaite irrémediable de ceux qui l'avaient prémédité, organisé, voulu"

L'Armistice de 1918 à la Une de la presse

"Le vainqueur, le voilà" peut-on lire en légende de la photo d'un poilu français publiée en une du journal Le Matin, le 12 novembre 1918.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article