Laffon Yolande

Publié le par Mémoires de Guerre

Yolande Laffon, née Yolande Lamy dans le 18e arrondissement de Paris le 24 août 1895, et morte à Louveciennes (Yvelines) le 15 décembre 1992, est une comédienne française. 

Laffon Yolande

Vie privée

Fille de Charlotte Lamy "et de père non dénommé" selon la formule consacrée, elle porte le nom de sa mère de sa naissance à 1909. Cette même année, Yolande est reconnue à l'état civil par Maurice Chamoux qui lui donne son nom à l'occasion du mariage de celui-ci avec Charlotte Lamy. Yolande Chamoux deviendra elle-même Mme Pierre Brisson par son mariage en 1917, mais portera le nom de Laffon à la scène. 

Laffon Yolande

Filmographie

Théâtre

  • 1912 : On naît esclave de Tristan Bernard et Jean Schlumberger, Théâtre du Vaudeville
  • 1921 : Le Comédien de Sacha Guitry, Théâtre Édouard VII
  • 1924 : Malborough s'en va en guerre de Marcel Achard, mise en scène Louis Jouvet, Comédie des Champs-Élysées
  • 1925 : Un homme léger de Maurice Donnay, mise en scène Camille Choisy, Théâtre de l'Étoile
  • 1926 : Le Dictateur de Jules Romains, mise en scène Louis Jouvet, Comédie des Champs-Élysées
  • 1929 : Jules, Juliette et Julien ou l'École du sentiment de Tristan Bernard, mise en scène Lugné-Poe, Théâtre de l'Œuvre
  • 1932  : La Fleur des pois d'Édouard Bourdet, Théâtre de la Michodière
  • 1933 : Le Vol nuptial de Francis de Croisset, Théâtre de la Michodière
  • 1934 : Amphitryon 38 de Jean Giraudoux, mise en scène Louis Jouvet, Théâtre de l'Athénée
  • 1934 : Tessa, la nymphe au cœur fidèle adaptation Jean Giraudoux d'après Basil Dean et Margaret Kennedy, mise en scène Louis Jouvet, Théâtre de l'Athénée
  • 1936 : Les Innocentes adaptation de la pièce The Children's Hour de Lillian Hellman, Théâtre des Arts
  • 1938 : Virage dangereux de John Boynton Priestley, mise en scène Raymond Rouleau, Théâtre Pigalle
  • 1945 : Tartuffe de Molière, mise en scène Marcel Herrand, Théâtre des Mathurins
  • 1946 : Primavera de Claude Spaak, mise en scène Marcel Herrand, Théâtre des Mathurins
  • 1947 : L'Empereur de Chine de Jean-Pierre Aumont, mise en scène Marcel Herrand, Théâtre des Mathurins
  • 1947 : Les Bonnes de Jean Genet, mise en scène Louis Jouvet, Théâtre de l'Athénée
  • 1949 : Les Maîtres nageurs de Marcel Franck, mise en scène Émile Dars, Théâtre de la Potinière
  • 1954 : La Corde de Patrick Hamilton, mise en scène Jean Darcante, Théâtre de la Renaissance

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article